|   |  |   |   |     |  
 
L’Agence Gabonaise de Presse (AGP) met à la disposition des annonceurs un espace publicitaire sur son site-Internet (www.agpgabon.ga). Les cinq premiers demandeurs afficheront gratuitement pendant une semaine. Contacts : 05308610/05308612
 
 
Des ambassadeurs accrédités au Gabon visitent le célèbre hôpital Albert Schweitzer
 
LAMBARENE (AGP) - Un groupe de diplomates africains accrédités au Gabon a visité le week-end dernier les installations de l’Hôpital Albert Schweitzer de Lambaréné, a près de 300 kilomètres au sud de Libreville, la capitale gabonaise.
 
 
 
 

En provenance de Libreville par voie terrestre dans le cadre d’une excursion de 48 h, ces diplomates africains, dont 9 ambassadeurs et 2 Chargés d’Affaires, sont arrivés samedi après-midi à Lambaréné, où ils ont été accueillis notamment par le 1er maire-adjoint de la ville, Roger Ekome Ndong Roger, et le gouverneur de province, Léonard Diderot Moutsinga Kébila.

Sitôt après les usages protocolaires, les diplomates ont effectué une visité guidée sur le site touristique de l’Ancien hôpital Albert Schweitzer, devenu musée, et les installations de la du nouvel hôpital. Ils ont notamment visité la Polyclinique, à la Pédiatrie et le centre de recherches médicales.

« Nous sommes venus, nous avons visité l’Hôpital Albert Schweitzer. Nous sommes d’autant plus heureux de l’avoir fait que le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, a bien voulu placer cette année sous le signe de l’’’Année Schweitzer’’, un homme qui, par son exemplarité, a montré qu’il y avait des individus qui savaient ce que c’est que l’Humanité. Il a su à un temps où les mentalités n’étaient pas préparées, se mettre au service des autres, traduisant ainsi le message chrétien profond : l’amour du prochain », a déclaré le diplomate camerounais, Mvondo Ayolo.

Il a en outre indiqué que cette visite des installations de l’Hôpital A. Schweitzer leur a permis, d’une part, d’apprécier hautement les constructions d’un CHU, qui témoignent que le Gabon avance et se modernise, et d’autre part, de constater que certaines choses étaient à faire, et qu’ils pourraient dans le cadre de la coopération sud-sud, apporter leur modeste contribution au fonctionnement de cette structure.

« C’est pour cela que pour paraphraser quelqu’un, il a dit : Nous sommes venus, nous avons vu, nous reviendrons’’. Nous repartons donc avec un sentiment de pleine satisfaction, avec en mémoire le dévouement du personnel de cette structure au service des malades », a poursuivi, l’ambassadeur Mvondo Ayolo .

« En tant qu’Africains, on s’est dit qu’on a notre particularité, faite des valeurs africaines, dont la solidarité et nous devons la manifester. C’est ce que nous avons voulu faire : venir voir et voir ce que nous pouvons faire », a-t-il conclu.

La délégation des diplomates africains était composée de : Bekkar Djihed-Eddine (Algérie), Symphorien Codjo Achode (Bénin), Jacob Pasco (Consul, Burkina Faso), Samuel Mvondo Ayolo (Cameroun), Pierre Nzila (Congo Brazzaville), Jeannot Tshoha Letamba (Congo Démocratique), Hisham Faty Mohamed Mostafa (Egypte), Aïssatou Sow (Chargée d’Affaires, Guinée Conakry), Saoudatou Ndiaye Seck (Sénégal) et Ademi Esso Hanam (Togo).

L’hôpital Albert Schweitzer est un fleuron du Gabon en matière de médecine et de la recherche. Il attire également un grand nombre de touristes venant pour la majorité d’Europe, notamment de la France, de la Suisse et de l’Allemagne.

Albert Schweitzer était un théologien protestant, musicien et médecin alsacien. Il construit son premier hôpital de brousse en 1913 à Lambaréné au centre du Gabon. Le grand blanc comme l’appelaient les populations locales fut lauréat du prix Goethe (1928) et du prix Nobel de la paix (1952).

Albert Schweitzer mourut en 1965 à Lambaréné dans son hôpital.

 

JRBM/IM

2014-03-03 20:02:22
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Article publié le 16 octobre 2014
LIBREVILLE (AGP) : La Banque Mondiale a accordé une enveloppe de 58 millions de dollars américains (environ 29 milliards de FCFA) au Gabon, pour le financement de son projet Backbone national (fibre optique), a annoncé mercredi, le représentant résident par intérim de l’institution onusienne, Eric Tsouck Ibounde, lors de la signature du contrat des travaux pour la construction de cette infrastructure d’accès à internet haut débit.
Article publié le 16 octobre 2014
CAP SANTA CLARA, nord de Libreville (AGP) : La journée mondiale de l’alimentation a été célébrée jeudi à la ferme avicole-agricole de Lionnel Soarès au Cap Santa Clara dans la nouvelle commune d’Akand au nord de Libreville, en présence des responsables du ministère gabonais de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, de l’Institut gabonais d’appui au développement (IGAD), du Fonds des nations Unis pour l’Agriculture (FAO).
Article publié le 16 octobre 2014
LIBREVILLE (AGP) : La China communication service international (CCSI), filiale du groupe China Telecom construira très prochainement la fibre optique appelé Backbone national qui permettra de relier Libreville à quatre provinces du pays pour se connecter également au Congo Brazzaville voisin, soit un linéaire de 1100Km.