Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

dimanche 22 avril 2018


Le Fonds d’initiative départementale au service du développement harmonieux du Gabon



FRANCEVILLE, 21 Avril (AGP) - Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a procédé, comme prévu, au lancement officiel du Fonds d’initiative départementale (FID), ce samedi, à Franceville (Sud-Est), indiquant que celui-ci doit contribuer au développement harmonieux et équitable de toutes les localités du Gabon.

« Le Gabon doit être harmonieusement développé en tout point de son territoire », a déclaré le chef de l’Etat, Ali Bongo Omdimba, déclinant sa vision lors du lancement dudit fonds.

Le Fonds d’initiative départementale (FID), est une réponse partielle, au besoin de décentralisation, a-t-il indiqué. Précisant que cette décentralisation doit désormais avoir pour objectif prioritaire, la croissance économique et la justice sociale sur l’ensemble du territoire national.

Cet objectif, nait des disparités constatées, dans le développement du pays, appelé autrement, par lui, « la fracture territoriale ».

Il ne peut y avoir justice sociale, sans la création d’activités économiques, pense-t-il. Exhortant les personnalités chargées de la mise en œuvre du FID, d’attirer davantage les investisseurs dans les provinces.

Les jeunes gabonais ne doivent pas avoir pour seule perspective de rejoindre Libreville ou Port-Gentil pour y travailler et faire carrière, a-t-il estimé.

Ainsi, chaque département aura une allocation d’1 milliard de Francs CFA, pour des projets structurants. Lesdits projets seront sélectionnés par un comité de pilotage présidé par le gouverneur de la province concernée.

En choisissant le gouverneur, le président de la République veut que la première autorité administrative de la province retrouve ses lettres de noblesse, en l’impliquant pleinement dans le processus du développement local.

Les 9 gouverneurs des provinces ont, par la même occasion, reçu des mains du Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, le décret portant création FID.

Le n°1 gabonais a indiqué que ce fonds est déjà disponible et ne pourra être décaissé que sur présentation des projets. Lesquels doivent tenir compte des atouts de chaque département.

Il a également appelé les uns et les autres à plus de responsabilité pour impulser cette nouvelle dynamique.

Il faut pour cela, changer de paradigmes face à l’urgence sociale, a-t-il signifié. Appelant les managers à faire preuve de proximité, du sens des priorités et du concret, d’adaptabilité et d’efficacité.

Le maire de la commune de Franceville, Roger Ayouma, a rassuré que les collectivités locales, ne ménageront aucun effort pour exécuter de façon transparente et objectif, le fonds mis à leur disposition.

Le lancement du FID découle de l’annonce faite par le président de la République, lors de son traditionnel discours du 31 décembre dernier, au bénéfice des 48 départements que compte le Gabon.

HUN/FSS

 

  Haut-Ogoué


 

Accueil