Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

jeudi 14 juin 2018


FEGAFOOT : Vers un accord pour le paiement des arriérés de salaires des footballeurs



Libreville, 14 Juin (AGP) - Lors de la rencontre qui s’est tenue, ce jeudi 14 juin, à la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG), et l’association des clubs de première et deuxième division, ont dit leur volonté de trouver un terrain d’entente en vue du paiement des arriérés de salaires des joueurs professionnels de D1 et D2 de la saison 2016-2017 et 2017-2018.

La rencontre qui fait suite à l’injonction de la Confédération Africaine de Football (CAF), qui demande à la Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot), d’apporter des éclaircissements sur la situation des arriérés de salaires des joueurs professionnels, évoluant au national foot 1 et 2, avant le 20 juin prochain, au risque de voir ces équipes ne pas prendre part aux compétitions africaines.

Le vice-président de la Fégafoot, Ngwa Emane, a signifié que la question a été évoquée avec la ligue nationale de football professionnel (Linafp), l’association nationale des footballeurs professionnels du Gabon et l’association des clubs de première et deuxième division. Celle-ci, selon lui, a débouché sur des propositions, qui seront transmises, le 20 juin prochain, à la confédération africaine de football (CAF). Cependant, cette première réunion a réussi à circonscrire la période des arriérés de salaires, l’état de ces arriérés de salaires et un plan d’action pour l’épurement de cette dette.

Quant au président de l’ANFPG, Rémy Ebanega, cette réunion a été suscitée par les sanctions envisagées par la Confédération africaine de football à l’encontre du Gabon, si la situation n’est pas réglée. Tout en ajoutant que les propositions trouvées seront affinées à la réunion de lundi prochain. Les clubs de première et deuxième division doivent vingt quatre mois aux joueurs professionnels, selon le président de l’ANFPG, qui défend les joueurs dans cette affaire.

Pour sa part, le président des clubs de première et deuxième division, Landry Nguema Ndong a jugé que cette démarche est salutaire pour sauver le football gabonais et que les clubs vont se remettre à leur principal sponsor, c’est-à-dire l’Etat pour payer cette dette.

Ils ont décidé de se retrouver, lundi 18 Juin prochain, pour une dernière réunion concernant le dossier.

RL/SM/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil