Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

jeudi 12 octobre 2017


Programme PISCCA : signature du protocole de financement entre l’ambassade de France et la croix rouge gabonaise



LIBREVILLE, 11 Octobre (AGP) - Le président de la Croix Rouge gabonaise, Guy Patrick OBIANG NDONG, et le Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle (COCAC) de l’Ambassade de France au Gabon, Bernard RUBI, ont signé, lundi dernier à Libreville, un protocole de financement du programme PISCCA.

Porté par la Croix Rouge gabonaise, le projet est appuyé par la coopération française dans le cadre du PISCCA. Il porte sur le développement d’une approche communautaire de la lutte contre le VIH, les violences basées sur le genre et les grossesses précoces.

Au titre de l’année 2017, le montant de l’enveloppe PISCCA est supérieur à 120 millions de F Cfa (185 000 €). Cette somme est consacrée au financement de projets portant sur les droits fondamentaux des femmes et des enfants, l’insertion économique de la jeunesse et le développement local, ainsi que le regroupement et la mise en réseau des acteurs de la société civile gabonaise.

Une attention particulière est par ailleurs portée à la question du genre ainsi qu’à l’usage des technologies de l’information et de la communication. L’appel à projets, lancé le 12 juillet dernier, est clos depuis le 8 septembre 2017. A l’issue d’un comité de sélection, qui s’est tenu le 5 octobre dernier, 7 projets ont été retenus, dont celui de la Croix Rouge gabonaise.

Ce protocole d’accord fait suite à la sélection du projet de la Croix Rouge gabonaise parmi les 7 lauréats du programme français PISCCA, (Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalitions d’Acteurs) dont la liste a été dévoilée le 5 octobre dernier par l’Ambassadeur de France, Dominique Renaux.

Pour mémoire, le programme « Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalitions d’Acteurs » (PISCCA) constitue un nouvel outil unique de l’Ambassade de France au Gabon au service du financement de projets de développement portés par les acteurs non gouvernementaux et, dans la limite de 20% de l’enveloppe globale, les organismes de l’Etat gabonais.

SN/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil