Assurance

Signature d’une convention  entre la Cicare et la  SCG-Ré

08-02-2019

La Compagnie commune de réassurance des Etats membres de la conférence interafricaine des marchés d’assurance (Cicare), a signé jeudi à Libreville,  une convention avec la Société commerciale gabonaise de réassurance (SCG-Ré), permettant à la Cicare d’opérer en cession légale sur l’ensemble des Etats membre de la zone de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (Cima).

La réassurance de cession légale trouve son fondement dans la loi prise par un Etat ou un ensemble d’Etats, et s’impose aux sociétés d’assurances ayant leur siège dans cet Etat ou cet ensemble. Ces sociétés d’assurance sont tenues de céder obligatoirement une partie de leurs primes, soit aux premiers francs ou sur traités à un réassureur à qui cet Etat ou cet ensemble d’Etats aurait confié la gestion de la cession légale.

Le directeur général de la Société commerciale gabonaise de réassurance (SCG-Ré), Dr. Andrew Crépin Gwodog, a souligné, à cet effet, que depuis octobre 2018, les ministres des Etats membres ont décidé d’octroyer une cession au premier front de 5% à la Cicare. Une cession légale qui va entrer en vigueur en janvier 2020.

«En dépit de son ancienneté, la Cicare est venue à l’école de la SCG-Ré parce que c’est un modèle de réussite en terme de gestion de cessions légales et ceci dans le cadre de la coopération Sud-Sud qui vise à renforcer les capacités des entreprises du Sud et particulièrement dans le secteur des assurances et de la réassurance», a-t-il déclaré.

Aussi, le directeur général de la Compagnie commune de réassurance des Etats membres de la conférence interafricaine des marchés d’assurance (Cicare), Jean-Jacques Kouame, s’est-il réjoui de l’expérience de la Compagnie de réassurance gabonaise dont l’expertise est déjà avérée.

«Il se trouve que la SCG-Ré, qui est une société plus jeune que la Cicare, a une expérience dans la gestion de la cession légale au premier front puisque depuis sa création en 2012, la SCG-Ré gère de manière satisfaisante et au regard de ses résultats, ses cessions au premier front. Pour nous, il n’y a pas de complexes à venir à l’école de la petite sœur pour voir comment elle procède», a soutenu Jean-Jacques Kouame.

Emma Raissa Assengone Minko

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires