Filière du bois en Afrique : le Gabon 1er exportateur de feuilles de placage 

25-06-2019

Depuis l’interdiction de l’exportation des grumes en 2009, le Gabon s’est lancé dans la transformation du bois des essences diversifiées des forêts naturelles du Gabon au sein de la Zone économique à régime privilégié de Nkok (GZES), créée en 2011. Une décision qui semble porter des fruits à ce jour avec l’exportation des feuilles de placage. 

Selon les responsables de la GZES, le Gabon occupe actuellement le 1er rang africain des pays exportateurs de feuilles de placage et 2ème rang mondial pour le même produit.  

Des réalisations qui sont dues, selon les responsables de la GSEZ, non seulement, à la mise en place d’une plateforme multiservice performante dédiée à cette industrie, mais aussi aux exploits des entreprises installées.

«En effet les performances réalisées dans la ZES sont éloquentes. 108 investisseurs au total venant de 18 pays dont 80 dans le secteur du bois se sont installés dans la zone de Nkok. 600 000 m3 ont été transformés en 2018 pour produire des bois sciés, des feuilles de placage, du contre-plaqué et des meubles. GSEZ et les opérateurs de la ZES de Nkok ont l’ambition d’accélérer encore la cadence. L’objectif à atteindre est de 1,7 millions m3 de bois transformés à l’horizon 2021», a souligné le représentant de GSEZ, Olivier Ngoma, lors de la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition du Salon international du bois.  

Des réalisations qui pourront être vues à la hausse avec également d’une nouvelle  entreprise dont les activités ont été lancées la semaine dernière par le ministre en charge des Forêts, Lee White. 

«J’ai lancé officiellement les activités d’une entreprise à Nkok qui a investi 1 milliard 300 millions de F CFA qui vont générer 150 emplois», a-t-il fait savoir lors de l’ouverture du Gabon Woodshow II, le lundi 24 juin dernier.

Selon le membre du gouvernement, l’apport de la filière bois au PIB, à ce jour, s’est significativement accru à travers son passage d’un modèle de rente à un modèle productif davantage créateur de richesses. «Elle a permis de créer plus de 10.000 emplois depuis le début de la décennie», a-t-il indiqué.

Pour les responsables de la GSEZ, l’exportation de bois provenant de la ZES de Nkok présente à elle seule 40% du total des exportations de tout le pays en dehors du pétrole et des mines. 

Avec cette production qui hisse le pays en tête en Afrique, il est à noter que la question de développement durable n’est pas mise en marge.

«La GSEZ tient à se rassurer que le bois qui entre dans la ZES provient d’une exploitation forestière durable. Pour cela, nous avons conclu un partenariat avec l’ONG Brainforest et FRM pour mettre en œuvre un système fiable de traçabilité du bois», a souligné Olivier Ngoma. 

Florine Angue

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires