Sécurité alimentaire : présentation des missions et orientations de l’AGASA aux entrepreneurs de l'agroalimentaire  

08-11-2019

La Directrice  générale  de l’AGASA (Agence gabonaise pour la Sécurité alimentaire),  Alia  Maheva  Bongo  Ondimba  était  l’invitée de l’espace PME de Libreville,  ce vendredi 8 novembre 2019, afin d’apporter des solutions concrètes et des orientations aux entrepreneurs dans l’agroalimentaire, pour  optimiser et  étoffer leurs réseaux d’activités dans la normalisation.

La Directrice de l’AGASA a présenté, devant un auditoire riche et varié  d’entrepreneurs locaux de différents   secteurs  d’activités,  les  missions de cette entité, le panorama détaillé garant  de la qualité  et  la sécurité alimentaire du  pays.

Pour Alia  Maheva  Bongo  Ondimba, il s’est agi d’échanger avec les opérateurs économiques  qui   sont  dans  l’agro-alimentaire, de comprendre leurs  besoins  et de donner les orientations et les exigences légales, la planification et la normalisation de leur secteur. Non sans citer  le  besoin d’une collaboration  franche dans le but  de l’amélioration de la qualité et la sécurité  alimentaire. 

Selon elle,  le consommateur n’est pas en marge de ce qu’il consomme. «Nous sommes ce que nous consommons et  l’AGASA s’applique dans ses missions  qui  sont de prévenir, détecter et gérer les risques alimentaires et cette session d’échanges donne une vision et  des outils à nos partenaires et nous permet de nous parfaire davantage», a-t-elle fait savoir.

Selon  le Directeur des  ressources humaines de la société  industrielle gabonaise de laiterie et de liquide (Sigalli), Joseph Mendene Assoumou, l’intérêt pour les entrepreneurs est  d’être en phase avec les nouvelles orientations de l’AGASA avec le nouveau  cadre juridique et instutionelle  et  l’enjeu  s’articule, ici autour  de la sécurité alimentaire qui  très importante  et  la veille  concurrentielle qui  est nécessaire pour les entrepreneurs de l’agro-alimentaire. 

«Quoique nous constatons qu’il y a conflit de compétence de l’Agasa et les autres administrations, il faut sécuriser les entrepreneurs et l’agence  gabonaise de sécurité alimentaire doit  s’impliquer davantage en créant  les partenariats», a-t-il déclaré. 

D’après le responsable de l’espace PME,  Gwladys Fouafoua, «Notre rôle est de mettre en avant les entrepreneurs et en interaction avec les organismes et  personnes ressources dans le développement de leurs activités et les missions de l’Agasa, sont importantes et nécessaires à leur secteur, la croissance et le progrès de business».

Ludmilla Ntoutoume     

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires