Téléphonie mobile au Gabon : la nouvelle numérotation effective

18-11-2019

La mutation du nouveau plan de numérotation téléphonique au Gabon, prévue pour passer à neuf chiffres, dans la nuit du 15 au 16 novembre écoulé, est effective depuis cette date. 

Après le dernier changement de numérotation de 2005 dont les chiffres passaient à huit, 15 ans plus tard, il s’agit cette fois de répondre aux technologies du mobile et à l’accroissement du nombre d’abonnés.

En effet, le pays a procédé à une nouvelle migration vers son nouveau plan national de numérotation dans la nuit du 15 au 16 novembre écoulé à 00h. Il est rentré de plein pied dans ce basculement qui existe déjà dans les autres pays.

Selon le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), Lin Mombo, lors du lancement officiel des différentes opérations destinées à assurer le succès de la mutation, en juin dernier, cette décision de ladite mutation, prise en concertation avec les opérateurs du secteur, vise d’une part à anticiper sur une éventuelle saturation du plan de numérotation national actuel et, d’autre part, à le mettre en conformité avec les règles internationales en la matière qui préconisent la suppression du zéro après l’indicatif international du pays.

Pour l’Arcep et les opérateurs économiques du secteur, cette migration, qui permettra d’ajouter 10.000 abonnés à chaque opérateur, se fera sans coût supplémentaire pour l’abonné.

La sortie de juin dernier était l’occasion pour les directeurs des téléphonies, notamment celui de Gabon Télécom, Abderrahim Koumaa et du représentant d’Airtel Gabon, Blanchard Andoume, de s’exprimer sur ce nouveau plan de numérotation. Lequel constitue pour eux, un outil important pour l’ensemble des acteurs du secteur des télécommunications, des opérateurs économiques et des utilisateurs. 

Passé de huit à neuf chiffres, les abonnés du Gabon (2.960 554) en juin dernier, doivent désormais ajouter un nouveau chiffre entre le numéro d’identification de leur (s) opérateur (s). Il est question notamment des deux premiers chiffres du numéro de téléphone de l’abonné.

Concrètement, pour les abonnés Libertis ou Moov, en lieu et place des 06, 02 et 05, il faudra désormais ajouter le chiffre 6 entre le premier 0 et le second chiffre, soit 066, 062, 065. 

Quant aux clients de la maison de téléphonie mobile Airtel, ils devront ajouter le chiffre 7 entre les deux premiers chiffres afin d’obtenir le 074 ou le 077.

S’agissant des numéros fixes Gabon Télécom, à la place du 01, il faut composer le 011 suivi du reste du contact.

Afin de s’arrimer aux règles internationales et dans la même foulée, pour joindre un abonné au Gabon, à partir de l’étranger, le correspondant doit retirer le «0» après l’indicatif international. Soit +241 66… ou 00241 74…au lieu de +241 066…ou 00241 074…

En plus des multiples communications prévues à cet égard, les centres d’appels sont mis à dispositions pour apporter les informations nécessaires. Les maisons de téléphonies mobiles ont transmis, dans les heures suivantes, des messages appropriés à cet effet.

Le processus étant effectivement enclenché, que les usagers fassent tout de même preuve de patience comme dans toute œuvre humaine et qu’au-delà des dispositions prises par les services compétents, que chacun d’entre eux, serve également de maillon dans la maîtrise de cette nouvelle numérotation, en apportant éventuellement leur aide à ceux-là qui n’auraient pas encore appréhendé le mécanisme.

Carine Edwige Mindze  

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires