Covid-19: L’association Osons entreprendre OSEG fait des propositions au gouvernement

27-03-2020

Le président de l’association Osons entreprendre (OSEG), Hugues Yondzi,  a fait un certain nombre de propositions au gouvernement, en faveur des Très petites entreprises (TPE) et des Petites et moyennes entreprises (PME), pour pallier aux conséquences économiques  causées par le Covid-19 au Gabon, indique un communiqué de ladite association datant du 24 mars écoulé, parvenu à l’AGP.    

Pour répondre à la problématique économique occasionnée par la propagation du Covid-19, l’association Osons entreprendre (OSEG) n’est pas restée indifférente. Elle propose notamment au Gouvernement, la mise en place d’un comité de veille économique piloté conjointement, par les ministères de l’Economie et des finances et celui en charge des PME, dans lequel, le patronat et toutes les plateformes entrepreneuriales siègeront en tant que membres.

Elle propose également,  la mobilisation de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) pour accorder des lignes de crédits (2.000.000 à 100. 000. 000 de francs CFA), pour financer la trésorerie dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de la pandémie, le report des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (CNSS, CNAMGS, impôts). Non sans citer, le soutien de l’Etat et des institutions financières pour la mise en place d’un fonds de substitution de 50 milliards de francs CFA pour le remboursement des encours des TPE et PME maintenant et jusqu’à 6 mois après la pandémie.

Pendant la période de basse ou non activité, elle invite le gouvernement à prendre en charge le paiement de l’eau, l’électricité, le téléphone et internet, ainsi que la prise en charge par l’Etat des salaires des employés des TPE, PME et PMI, d’un montant forfaitaire maximum de 250 000 francs FCA pour garantir les emplois.

Il s’agira également pour le gouvernement, de mettre en place une subvention des entreprises locales e-commerce et de livraison pour limiter les mouvements de personnes.  

Les responsables de ladite association préconisent par ailleurs, que les critères d’éligibilités imposés par la CDC n’excluent pas les TPE, les commerçants et artisans, la subvention de tous les produits vivriers locaux et en assurer l'acheminement vers les centres urbains à forte densité de population. La non suspension des services d'eau, électricité, téléphone fixe et internet pour cause d'impayés, n’en est pas en reste.

Aussi, l’association OSEG affirme sa disponibilité à participer au Comité de veille économique, pour contrer les effets néfastes de la pandémie du Covid-19 sur l’économie nationale.

Régie par la loi n° 35/62 du 10 décembre 1962 relative aux associations et par le décret n° 286/PR/MI du 17 décembre 1962 réglementant les modalités de la reconnaissance d’utilité publique des associations en République gabonaise, l’association OSEG a pour mission de promouvoir l’entrepreneuriat des gabonais afin de contribuer à l’auto-emploi et au développement économique et social du Gabon. Elle est par ailleurs, dirigée par un bureau de dix membres.

Carine Edwige MINDZE

 


    

 

 

 

 

 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires