Un syndicat des BTP voit le jour

10-07-2020

Le Syndicat des entrepreneurs des bâtiments du Gabon (SEBG) a organisé le jeudi 09 juillet à Libreville, son Assemblée Générale constitutive, avec en toile de fond, la mise en place du bureau et la présentation des statuts de ce nouveau-né dans le BTP.

Affilié à la Confédération Gabonaise des commerçants (Cogasyc) et la Fédération des entreprenants du Gabon (FEG), le Syndicat des entrepreneurs des bâtiments du Gabon (SEBG) a, au cours de son Assemblée générale constitutive, tenue le jeudi 09 juillet à Libreville, installé son bureau directeur et présenté officiellement ses statuts, non sans définir les objectifs de cette nouvelle structure syndicale.

Composé de 7 membres, en tête desquels, le président Franck Emérique Ndong Assame, ledit syndicat a pour objectif essentiel de faire valoir les droits des acteurs, exerçant dans ce domaine important de l’économie, d’assister et d’accompagner la politique de l’auto-emploi au     Gabon, de bénéficier des marchés de l’Etat dans le BTP, étant donné la  faible représentation des entrepreneurs  locaux dans ce secteur, de promouvoir la compétitivité, eu égard à l’expertise nationale dans le domaine, de faire face à la concurrence, ainsi que de susciter l’esprit d’apprentissage des métiers du BTP.

Grâce à ses différents métiers, de staffeurs, d’électriciens, de maçons, de l’entretien des espaces verts, entre autres, le SEBG entend en effet, palier la problématique du chômage au Gabon dans le secteur, à travers des formations, la création des Petites et moyennes entreprises (PME) et Très petites entreprises (TPE). Pour y parvenir, il compte travailler en synergie avec les cellules qui seront mises en place à cet effet. Ce, après sa légalisation dans les tout  prochains jours.

Il s’agira concrètement de mener des actions sur le terrain à court, moyen et long terme. Notamment par la réfection de certains édifices de la place.

A court terme, il s’agira de mener des actions bénévoles. Le moyen terme pour sa part, sera axé sur les partenariats publics privés (PPP), gagnant-gagnant.  

La réfection des édifices, concernera prioritairement les mairies des trois communes de Libreville, d’Owendo et d’Akanda et leurs arrondissements respectifs. Une priorité qui se justifie, selon son président, en ce que ces structures représentent les vitrines de la ville et des pôles administratifs fortement fréquentés par les usagers, principalement.

En perspectives, le SEBG entend s’étendre à l’intérieur du pays, à travers des cellules. Il compte créer également une société à responsabilité limitée (Sarl) dans le domaine. Laquelle permettra le recrutement de jeunes Gabonais. 

Au terme de l’AG, M. Ndong Assame a dit son satisfécit quant à la disponibilité des membres, la pertinence des échanges et l’adhésion à l’unanimité de ces derniers.

Le rendez-vous a été pris pour la finalisation, dans les tout prochains jours, du processus de la légalisation de ce nouveau- né dans le BTP.

Carine Edwige MINDZE
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires