Le DGA des constructions et équipements sur le chantier du bassin versant Terre Nouvelle

09-08-2020

Entouré de certains responsables du projet bassin versant Terre Nouvelle, à Libreville, le Directeur général adjoint, constructions et équipements du ministère des Travaux publics, Guy Ulrich Odounga a visité, le samedi 08 août écoulé à Libreville, le bassin versant Terre Nouvelle, lancé, selon lui, en février 2019.

Sur le terrain, le directeur général adjoint des constructions et équipements, accompagné respectivement du responsable de la mission de contrôle requise dans la réalisation dudit projet, José Dupont KONG-NDES, a passé en revue, du Pk7/Pk 8, en passant par l'arboretum jouxtant le CENAREST, l'ensemble des sites concernés par ce bassin versant. L'objectif était de s'enquérir de l'état d’avancement des travaux, jugés satisfaisants d'un point de vue général. 

Le projet, pour sa réalisation optimale, est confronté, selon lui, à l'incivisme des populations vivant dans les alentours du bassin versant. Non sans mentionner par ailleurs, la résistance des habitants quant à la nécessité de leur déguerpissement et relogement par l'Etat. Une situation, a-t-il déploré, qui freine l'avancement des travaux.

Après avoir rappelé le contexte de la visite, le responsable de la mission de contrôle, pour sa part, est revenu sur le rôle de ladite mission qui est de s'assurer, entre autres, la DET. La mission a la responsabilité du pilotage, de la coordination et du suivi des travaux, dans ce qu'il a appelé techniquement, le triangle d'ouverture qui n'est autre que le triptyque, qualité, délais et coûts. Il s'agit concrètement pour la mission de s'assurer de l'exécution des travaux dans les règles de l'art, suivant les normes. Son rôle s'étend également sur le respect du non dépassement du budget initial.

Aussi, afin de s'assurer que le projet soit réalisé en respect des mesures de prévention édictées par le gouvernement, en ce temps de pandémie de covid-19 actuelle, l'ONG ASCODE a été mise à contribution par la société adjudicataire, SOGEA SATOM GABON. Pour cela, elle procède, depuis un mois déjà, à une campagne de sensibilisation des habitants avoisinant le bassin versant, voire au-delà. Ce par des affiches, des prospectus et distribution des kits de protection dont les gels et masques.

Ce projet, financé par la Banque africaine de développement (BAD) à hauteur de 45 millions d'euros, revêt, selon M. Guy Ulrich Odounga, un caractère fortement social et concerne à peu près 4000 personnes impactées. En termes d'emplois, a-t-il renchéri, il enregistre 95% d'emplois de nationaux et 5% d'expatriés.

Selon le conducteur travaux génie civil, Carine Mouguiama, épouse Mondzo, la première phase concerne le rond-point 2 écoles PK8 jusqu'à l'arboretum de Sibang, sur un linéaire de 7 km. Il s'articule autour des infrastructures de drainage des eaux fluviales et des routes d'accès du Bassin Terre Nouvelle (PK8 KOL GOUM, BON JEAN ; PK8 Marche bananes, 2 écoles).

Carine Edwige MINDZE
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires