La 2ème réunion des commissions techniques du CREFIAF ouverte à Libreville 

13-01-2021

Les travaux de la 2ème réunion des commissions techniques du Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques de l’Afrique francophone sub-saharienne (CREFIAF), se sont ouverts ce mercredi à Libreville avec pour objectif de réorganiser, puis adapter le plan de travail de l’institution pour la période 2021-2022. 

Ouverte ce mercredi 13 janvier à Libreville par le premier président de la Cour des comptes du Gabon, Gilbert Ngoulakia, la 2ème réunion des commissions techniques du Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques de l’Afrique francophone sub-Saharienne (CREFIAF), devrait permettre aux experts de l’institution de redimensionner, puis d’adapter le plan de travail validé en 2019. Mais, mis en suspend à cause de la pandémie actuelle de la Covid-19.

Heureux du déroulement en présentielle de la rencontre, qui marque la volonté et l’engagement des Etats membres de continuer de mobiliser et de conjuguer les efforts de la communauté à travers un certain nombre de projets et des initiatives, Gilbert Ngoulakia a invité ses hôtes à tout mettre en œuvre pour atteindre les objectifs tant attendus par tous. Au regard notamment du contexte sanitaire et économique mondial actuel 

«C’est pourquoi je vous exhorte à ne ménager aucun effort, au cours de ces deux jours de travaux, pour doter les commissions techniques de stratégies capables d’impacter l’organisation et le fonctionnement de nos isc. C’est dire que vous êtes tenus de tout mettre en œuvre pour atteindre les objectifs de la présente réunion», a-t-il déclaré en ouvrant les travaux.

Aussi, pour atteindre les résultats espérés, les travaux sont repartis en commissions et seront structurés autour d’échanges et de discussions avec des thématiques telles que la planification et la mise en œuvre des différentes activités des sous-commissions et des commissions.

Suivront ensuite deux plénières qui auront pour but de repréciser la manière de procéder du conclave, mais aussi pour faire une rétroaction des résultats obtenus tout au long des deux jours d’échanges. 

Notons que la première commission, celle chargée des renforcements des capacités professionnelles a pour attribution de développer les guides, les manuels ainsi que l’accompagnement des instituts supérieurs de contrôle de finances publiques, dans le cadre des formations par l’apprentissage en faisant des audits pilotes sur des thématiques bien spécifiques. 

Elle a également en charge le développement de contrôle des finances publiques, les cours de déontologie, ainsi que tous les outils à même de professionnaliser la fonction d’auditeur externe dans le secteur public au sein de la communauté.

En charge des questions de genres, la deuxième commission est quant à elle spécialisée dans les questions d’indépendance, organisationnelles des institutions. En plus de la gestion des questions genres au sein des organisations du CREFIAF.

Créé en 1997 à Yaoundé au Cameroun, le CREFIAF a pour mission de contribuer à l’amélioration et à l’harmonisation des pratiques, méthodes et procédures d’audit dans le secteur public par le biais de l’adoption des normes professionnelles modernes, la mise en place d’une formation intégrée et l’échange d’expériences et d’informations.

Désiré MENZOUGHE
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires