Conseil municipal de Libreville : Le budget primitif 2021 adopté à plus de 27 milliards de F CFA

11-03-2021

Réunis en session ordinaire, les conseillers municipaux de Libreville ont voté, ce mercredi 10 mars, le budget primitif de l’exercice 2021 qui s’élève, au titre des dépenses et recettes, à la somme de 27 milliards 719 millions 291 mille 324 francs CFA (27 719 291 324). 

Présidée ce mercredi 10 mars par le l’édile de Libreville, Eugène Mba, cette session ordinaire a été consacrée à l’examen, et à l’adoption du budget primitif de l’exercice 2021. Lequel budget a arrêté sa balance en recettes et dépenses à la somme de 27 milliards 719 millions 291 mille 324 francs CFA.

Avec un budget initial de 22 milliards 719 millions 191 mille 324 francs CFA, accordé par la tutelle, l’institution municipale a bénéficié cette année d’un relèvement budgétaire plafonné à 5 milliards de F CFA, au terme du plaidoyer du maire de Libreville, qui a conduit les travaux du conclave.

Grâce à ce supplément budgétaire, l’hôtel de ville de Libreville enregistre donc une augmentation de 1 milliard 401 millions 104 mille 255 francs CFA. Ce, par rapport au précédent exercice qui était de l’ordre de 26 milliards 318 millions 187 mille 069 francs.

Ainsi établi à l’unanimité des conseillers municipaux présents, ce budget devrait permettre à l’autorité municipale de financer le fonctionnement normal de ses services, et même d’améliorer les conditions de travail des élus locaux et de ses auxiliaires. En plus des conditions de vie des populations et le développement durable de la ville de Libreville qui s’inscrit en ville écologique.

Si, comme l’a d’ailleurs indiqué ce dernier, les grandes lignes de ce budget primitif tiennent compte des dépenses obligatoires à l’exemple des charges liées aux ressources humaines, mais également aux prestations d’état-civil, à la tenue des sessions et à la dette prioritaire, le budget d’investissement sera quant à lui expressément affecté à l’éducation, la création de nouveaux parcs et jardins, le renouvellement du parc automobile de l’hôtel de ville, la propreté et à l’éclairage urbain. Ainsi que la construction de nouveaux parkings et des marchés.

Reconnu par ses pairs pour sa gestion rigoureuse des finances publics, et pour le respect des procédures administratives, le nouveau maire de Libreville, Eugène Mba, qui a inscrit l’essentiel de ses actions dans un plan stratégique triennal (2021-2023), a promis s’investir dans la lutte contre le détournement de fonds et la corruption.

«Nous prenons, dès lors, l’engagement de gérer de manière orthodoxe les ressources mises à notre disposition, en veillant à ce que l’exécution du budget soit conforme au vote exprimé. Cet engagement s’inscrit également dans le respect de l’exigence d’une tolérance zéro désormais fortement préconisée par la tutelle pour proscrire les détournements des fonds publics», a-t-il fait savoir.

Avant d’inviter les membres du Conseil municipal à plus de rigueur pour atteindre les objectifs fixés en amont. Notamment, la vision écologique de la ville de Libreville, Eugène Mba a invité l’ensemble du Conseil municipal et les populations à davantage de rigueur et d’engagement.

Désiré MENZOUGHE


 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires