Affaire de poissons morts sur l’Ogooué : le ministère des Mines se dédouane

22-07-2019

Le ministre en charge des Mines, Tony Ondo Mba, a organisé ce lundi 22 juillet à son cabinet, une réunion préparatoire avec l’administration des Mines. Au sortir de celle-ci, le ministère a décliné toutes responsabilités des activités minières.

Pendant que la population s’attend à un plan d’urgence de la part du Gouvernement suite à la découverte des poissons morts dans les eaux de l’Ogooué, le ministère des Mines, dans sa publication de ce lundi 22 juillet sur sa page officielle, décline tous types de responsabilités des activités minières. Ceci, au sortir de la réunion préparatoire de la rencontre prochaine avec le Premier ministre sur la question des poissons retrouvés morts aux alentours de Lambaréné (Centre) et proche de la Ngounié (Sud).

«L’activité minière n’est pas la cause de cette mortalité de poissons. Aucun permis de recherche ou d’exploitation minière ne pouvant être mis directement en cause au regard de la dispersion géographique du phénomène et des éléments scientifiques disponibles à ce stade», peut-on lire sur la page Facebook dudit ministère, sans faire mention de résultats d’une enquête préalable et encore moins d’analyses de toxicologie.

Selon certains scientifiques dignes de foi, il serait opportun d’examiner la qualité de l’eau afin d’éliminer toutes idées de radioactivité.

Pour l’heure, le ministère des Mines dit poursuivre les analyses avant de remettre un compte-rendu formel au Chef du gouvernement, Julien Nkoghé Békalé.

Florine Angué

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires