Le Gabon attendu  au sommet «action climat pour l’emploi» ce 23 septembre à New-York

21-09-2019

Le Gabon, à travers le ministère de la Forêt, de la Mer, de l’Environnement, chargé du plan climat,  sera présent au sommet sur «l’action climat pour l’emploi»,  prévu le lundi 23 septembre prochain à New-York, aux Etats-Unis, a confié le Secrétaire exécutif de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), Joseph Okouyi Okouyi, au cours d’un entretien accordé à l’AGP.

«Nos activités sont celles de fournir les données, des résultats qui placeraient le Gabon en bonne position sur le marché du carbone auquel toutes les questions sur le changement climatique sont liées», a indiqué le Secrétaire exécutif de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) du Gabon. 

Pour lui, en effet, l’idée est de faire savoir la position du Gabon et la participation des forêts gabonaises, afin de pouvoir répondre à cette problématique, à travers le projet CAFI (Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale) et le projet IRN (Inventaire des ressources naturelles), dans le but de mieux cerner la question. 

C’est à base des données issues des recherches claires sur le terrain, que la délégation gabonaise compte amener les décideurs à mieux négocier sur le plan international. 

L’enjeu est grand et la question est d’actualité, que le Gabon en particulier et l’Afrique en général, se positionnent et que la sous-région aille  d’une seule voix sur cette question de changement climatique, a préconisé M. Serge Okouyi Okouyi. Soulignant qu’il y a pour cela, des préalables relatifs aux études qui sont menées actuellement sous le sceau du ministère des Forêts, chargé du climat.

Le sommet «action climat emploi», organisé en partenariat avec l’Organisation internationale du travail (OIT), ainsi que d’autres membres du domaine d’action moteurs sociaux et politiques, codirigé par l’Espagne et le Pérou, a été annoncé le 18 septembre écoulé, par le secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), Antonio Guterres. Il a exhorté les pays à y participer, rapporte le communiqué de presse repris par le site officiel de l’OIT.

L’initiative propose une feuille de route pour garantir que l’emploi et le bien-être des personnes,  soient au centre de la transition vers une économie neutre en carbone, rapporte le communiqué.

«Environ 1,2 milliard d’emplois ou 40% de l’emploi mondial dépendent directement d’un environnement stable et sain. Les entreprises ne peuvent prospérer sur une planète qui échoue. Les emplois ne peuvent être maintenus sur une planète qui meurt», a déclaré M. Guterres.

Herman Ulrich Ngoulou

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires