Infanticide

Lambaréné : deux enfants tués par empoisonnement!

22-07-2019

Deux enfants d'une même famille  sont morts empoisonnés, le dimanche 21 juillet 2019 à Lambaréné (capitale provinciale du Moyen-Ogooué). Un troisième est actuellement entre les mains du personnel soignant dans une structure hospitalière de la ville. L'auteur de l'empoisonnement n'a pas encore été  identifié.

Deux enfants, âgés respectivement de 6 ans et 10 ans et issus d'une même famille, ont succombé peu après avoir été  empoisonnés  dans une nourriture  à «Petit-Paris 3», un quartier du 2è arrondissement de la commune de Lambaréné.  Alors qu'un troisième enfant est quant à lui dans un état préoccupant dans un hôpital de la place, à la suite du même empoisonnement. 

Il s'agit de trois frères qui se sont retrouvés à manger le même plat  de nourriture qui leur aurait été servi derrière la maison familiale par un inconnu, leur provoquant des malaises insupportables.  Deux de ces garçons ont succombé à l'empoisonnement. Le troisième est quant à lui maintenu en soin dans une structure hospitalière de la ville. 

Selon nos informations, l'auteur  de l'empoisonnement a profité de l'inattention  de la mère  pour commettre sa basse besogne. Il aurait aussitôt pris la fuite.  C'est un autre petit garçon de la même génération qui a témoigné avoir vu ses camarades entrain de manger derrière la maison, avant qu’ils ne soient pris par des malaises. 

L’indélicat aurait fait usage d'un poison redoutable. C’est ce qu’a laissé entendre le personnel soignant de Lambaréné où les trois enfants ont été conduits en urgence. Les praticiens n’ont cependant pas donné plus de précision sur le type de poison.

Du côté de leur famille, c’est la désolation. «Les enfants que j'avais pourtant bien laissés  le matin…on a même prié ensemble, et maintenant  on m'appelle pour me dire qu'ici ça ne va pas», a  confié Samy Abissou,  le chef de famille, les yeux rouges de larmes.

«J'ai quatre enfants avec une Gabonaise. Voici qu'on vient d'empoisonner trois d’entre eux. Le dernier âgé de 8 ans a visiblement été épargné parce qu'il a été envoyé acheter du crédit de communication. Il a mis du temps là-bas avant de revenir», a-t-il ajouté, abasourdi.

Le malfaiteur aurait aussi poussé le vice jusqu’à donner la nourriture empoisonnée au chien de la famille qui a, lui aussi, succombé. La brigade criminelle a été saisie de l'enquête. En espérant que la lumière soit rapidement faite sur ce fait qui a plongé la ville de Schweitzer dans la stupeur. 

Willy-Arnauld Nguimbi
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires