Brûlé après avoir sauvé ses trois nièces d'un violent incendie au PK 12!

23-07-2019

Trois enfants issus d'une même famille ont échappé à la mort, le lundi 22 juillet dernier, suite à un incendie qui s'est déclaré au PK12, une banlieue de la capitale gabonaise. Ils ont été sauvés par leur oncle âgé de 34 ans qui aura fait preuve de courage pour les mettre hors de danger une fois le feu a commencé. Pour l'heure, les causes exactes sont inconnues, selon plusieurs témoins.

De nombreux dégâts matériels et corporels  ont  été constatés dans un violent incendie qui s'est produit le lundi 22 juillet 2019, au PK 12, une banlieue de Libreville vers 20 heures. 

N'eût été l'intervention de leur oncle, le nommé M. Minko,  qui rentrant d'une promenade, a agi comme un vrai héro pour sortir  ses trois nièces des flammes  d'une extrême gravité.

Le sinistre s'est produit dans la zone du Camp militaire du Bataillon de Reconnaissance et de Combat (BRC) au PK 12, où une maison d'habitation et quelques trois studios construits en matériaux durables ont été consumés dans ce violent incendie.

Les studios étaient occupés par les locataires, tendis que la grande maison appartiendrait à Geneviève Bifane Bissame. Laquelle a perdu connaissance face à la tournure des évènements.

Les habitants du coin et des riverains accourus sur la scène du sinistre ont fait face à un concert de pleures de la  part des victimes  inconsolables après avoir tout perdu après l'œuvre du feu. Ils ont tenté de protéger les biens immobiliers avec des seaux d'eau mais en vain, laissant des familles à la belle étoile! 

De dégâts matériels importants ont été occasionnés dans le violent incendie, tandis que l'oncle de ses trois enfants, le nommé Minko, 34 ans et qui travail comme agent de sécurité à Mont-Bouët au compte de la mairie de Libreville,  s'en tirera avec des graves   brulures au bras et sur les autres parties du corps.

«Moi en fait, ne n'était pas là. A mon arrivée, puisse que rentrant d'une petite de promenade, je suis rentré dans la cuisine. Je vois la petite fille sortir en disant tonton il y a le feu dans la chambre. Quand j'y entre, effectivement je trouve que tout le matelas était en feu. Alors j'ai d'abord soulevé ledit matelas, c’est d'ailleurs ce qui m'a brûlé, puis j'ai commencé à évacuer les enfants», témoigne l'homme.

Les Pompiers qui avaient été appelés par les proches des sinistrés ont réussi à circonscrire  les flammes qui allaient déjà dans  toutes les directions.

Willy-Arnauld Nguimbi
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires