Justice

Jean François Ntoutoume Emane interpellé puis relâché 

09-08-2019

L’image de son domicile encerclé par des véhicules de police a fait le tour de la globosphère gabonaise. Donnant lieu à toutes les supputations. 

Jean François Ntoutoume Emane, ancien Premier ministre et ancien baron du parti au pouvoir, passé depuis lors dans l’opposition, a en effet été interpellé le jeudi, 08 août 2019, pour être entendu par la police judiciaire. Il a été relâché en milieu de soirée. 

Selon certaines indiscrétions, l’ancien Premier ministre aurait été entendu dans le cadre d’une affaire de détournement des biens publics destinés à la construction du plus grand marché de Libreville. Il serait aussi impliqué dans un scandale immobilier.

Mais selon ses partisans, dont Clay Martial Obame, secrétaire général du Rassemblement des patriotes républicains (RPR, opposition), parti politique de Ntoutoume Emane, ce dernier paye pour sa déclaration du vendredi 2 août dernier, appelant à la constatation de la vacance du pouvoir. 

Une déclaration tenue, pour rappel, au nom de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) chapeautée par Jean Ping, candidat malheureux aux élections présidentielle de 2016.

Jean-François Ntoutoume Emane, âgé de 80 ans, est invité à se présenter à nouveau le lundi 12 août prochain à la police judiciaire. Les autorités judiciaires n’ont pas communiqué pour l’heure sur les raisons de cette nouvelle interpellation. 

Freddy Eyogue

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires