Infanticide de Lambaréné : Floriane Ngola Nziengui en serait l’auteure !

19-08-2019

L’enquête ouverte après l’empoissonnement, le mois dernier, de deux enfants à Lambaréné, la capitale provinciale du Moyen-Ogooué (Centre), par un plat de nourriture, a finalement livré ses premières conclusions. La Gabonaise Floriane Ngola Nziengui en serait l’auteure, et aurait agi sans l’intention de donner la mort. 

La tragédie avait choqué la ville de Lambaréné et le Gabon entier. Le 16 juillet dernier, deux enfants âgés de 6 et 10 ans étaient retrouvés morts au quartier «Petit-Paris 3», dans la commune de Lambaréné, après avoir consommé un plat de nourriture vraisemblablement empoisonné. Plat que leur avait offert un inconnu à cette époque. Leur frère, autre enfant à avoir mangé la nourriture, avait lui été sauvé in-extrémis après avoir été transporté dans une structure hospitalière. 

L’enquête ouverte par la police judiciaire a permis de confondre,  récemment, la dénommé Floriane Ngola Nziengui, selon notre confrère l’Union. Il s’agit d’une Gabonaise âgée de 38 ans, exerçant en tant que commerçante, et domiciliée dans le même quartier que la famille endeuillée. Elle serait l’auteure du plat de riz au poisson qui aurait intoxiqué les jeunes enfants. Mais à ce qui semble,  son intention n’était pas de donner la mort. En témoigne son inculpation pour homicide involontaire, après son passage devant le procureur de Lambaréné. 

Son procès permettra assurément  d’en savoir un peu plus sur cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. La présumée coupable a été placée sous mandat dépôt à la prison centrale de la Lambaréné, en attendant sa comparution. 

Freddy Eyogue

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires