Un bâtiment d’école consumé par les flammes à Akanda

13-01-2020

Un incendie s’est déclaré dans la nuit de dimanche 12 janvier, au sein d’une école abandonnée au Nord de Libreville, très exactement sur le site des logements sociaux de la cité Alhambra (Akanda). 

Les branchements anarchiques des câbles électriques sont à l’origine de cet incendie. 

C’est aux alentours de  20h30 que les flammes sont parties d’une salle  de classe servant désormais  de lieu de prière aux membres d’une congrégation religieuse dite de réveil. 

Les flammes, en se propageant, n’ont pas eu raison des membres de la famille qui y avaient élus domicile. Il s’agit précisément d’un jeune étudiant et sa mère qui ont dit en être sortis indemnes.

Si aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, il est à noter par ailleurs que le feu a causé des dégâts matériels importants. 

 «Nous avons un problème d’eau et d’électricité. Nous en appelons aux autorités compétentes sans suite. Et  le ministre de l’Energie est venu il y a de cela deux mois, pour s’imprégner des réalités qui sont les nôtres en vue de prendre les mesures appropriées. Nous souhaitons être alimentés en eau et électricité  pour enfin finir de s’approvisionner au niveau des bouches d’incendies et aux transformateurs», a déclaré le collectif des résidents de la  cité Alhambra.

Précisons que la famille, désemparée, a trouvé refuge chez des voisins, dans la cité, en espérant que Dieu fasse grâce, faute d’une prise en charge systématique des victimes d’incendies.  

GLK/JDMB
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires