Meurtre de dame Noëlle Mauro Zeng à Oyem : 5 présumés coupables en détention préventive à la prison centrale d’Oyem

25-11-2020

Les premiers résultats de l’enquête menée depuis le 14 novembre dernier, date où Madame Noëlle Mauro Zeng a été retrouvée morte à son domicile situé dans le deuxième arrondissement de la commune d’Oyem, la capitale provinciale du Woleu-Ntem (nord), cinq présumés coupables ont été transférés mardi à la prison centrale de cette localité.

Selon des sources concordantes de l’antenne de la police judiciaire de la commune d’Oyem, l’arrestation de plusieurs présumés a permis, durant les interrogatoires, de trier cinq individus qui seraient les auteurs du meurtre de madame Noëlle Mauro Zeng. Ces derniers séjournent depuis le mardi 24 novembre écoulé à la prison centrale d’Oyem.

Leur mise en détention préventive est la conséquence de plusieurs faits accablants qui prouveraient qu’ils sont effectivement ceux qui ont commis le meurtre. Plusieurs de leurs effets, notamment des chaussures et les chapeaux, ont été retrouvés au lieu du meurtre. De même, leurs domiciles se situeraient non loin de celui de la victime.

Toujours selon les premières révélations de l’enquête, les cinq présumés coupables ne seraient pas à leur premier forfait du genre. En 2007, ils avaient posé le même acte criminel à l’endroit d’un boutiquier, un expatrié dans la même ville d’Oyem. C’est donc un groupe qui serait coutumier des faits qui leur sont reprochés.

Après la détention préventive, ils seront présentés devant les juges dans les mois à venir, lors d’un procès.

Rappelons que Madame Noëlle Zang Ondo, de son vrai nom âgée de 70 ans, a été retrouvée morte à son domicile situé au quartier Eyenassi dans le deuxième arrondissement de la commune d’Oyem. D’après le constat, elle a été attachée des pieds aux mains par ses bourreaux. Une image horrible qui a fait le tour des réseaux sociaux, ayant suscité des interrogations sur les motivations de cet acte et l’acharnement sur la victime. 

Une enquête préliminaire a aussitôt été ouverte par l’antenne de la police judiciaire, sur l’instruction du Procureur près le tribunal de première instance de la ville d’Oyem après constat fait sur le terrain.

A la suite d’une rafle, plusieurs présumés meurtriers ont été arrêtés et placés en garde à vue dans les locaux de l’antenne provinciale de la police judiciaire où ils ont fait l’objet d’un interrogatoire pour élucider les circonstances de l’assassinat de dame Noëlle Mauro Zeng.

Stéphane NGUEMA
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires