‘’Révolte des casseroles’’ : Deux morts et plusieurs arrestations à Libreville

19-02-2021

Deux morts et 44 personnes interpellées dans la nuit de jeudi dernier à Libreville, c’est le bilan des violences qui ont éclaté suite à la contestation populaire contre les nouvelles mesures gouvernementales pour lutter efficacement contre la pandémie de la Covid-19.

Cette information a été confirmée par le commandant en Chef de la police nationale, Serge Hervé Ngoma et le procureur de la République, André Patrick Roponat sur les antennes de la télévision nationale.

Depuis quelques jours, un mouvement de protestation baptisé «Concert de casseroles» cause des affrontements entre les représentants des forces de l’ordre et les manifestants dans la capitale ainsi que dans d’autres villes et capitales provinciales du pays. 

Plusieurs actes de vandalisme au cours des manifestations qui se sont déroulées, souligne le communiqué du commandement en Chef de la police nationale. Au terme de l’enquete préliminaire, ces personnes arrêtées devront être déférées devant le Parquet de Libreville pour violation du couvre-feu institué de 18h à 5h du matin. 

Cette contestation populaire, lancée par les réseaux sociaux, a encore été suivie le lendemain dans plusieurs foyers à Libreville et il semble qu’elle risquerait de se poursuivre ce samedi un peu partout dans le pays, surtout après la mort des personnes tuées par balle, selon certaines indiscrétions. Mais on observe un renforcement du dispositif sécuritaire des forces de l’ordre armées jusqu’aux dents un peu partout dans la capitale au deuxième jour de cette crise qui secoue le pays et qui a conduit à la tenue, vendredi, d’une réunion de crise par visio-conférence sous la présidence du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba.  

Dès 18h, la présence des hommes en entrellis était remarquable dans les quartiers PK, Beau-séjour où l’on a enregistré le plus de dégâts matériels et ces deux pertes en vie humaines. 

Pour rappel, il y a quelques jours, le gouvernement a pris un certain nombre des mesures qualifiées pour beaucoup de gabonais d’’’impopulaires’’, visant à lutter fortement contre la Covid-19, suscitant des réactions sur la toile à tel point que les internautes ont initié le fameux ‘’Concert des casseroles’’ qui a provoqué des heurts entre la police et les manifestants.

Willy-Arnauld NGUIMBI
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires