Algérie: Abdelaziz Bouteflika renonce à un 5e mandat

11-03-2019

Le président algérien a annoncé ce lundi 11 mars via une lettre publiée par l'agence officielle APS qu'il renonçait à briguer un cinquième mandat et que l'élection présidentielle du 18 avril était repoussée et qu'elle aurait lieu «dans le prolongement d'une conférence nationale» chargée de réformer le système politique et d'élaborer un projet de Constitution d'ici fin 2019. 

Il était rentré dimanche 10 mars de Genève après deux semaines d'hospitalisation pendant lesquelles sa candidature à l'élection présidentielle, la cinquième de suite, avait été fortement contestée dans le pays. Abdelaziz Bouteflika renonce donc à se présenter et l'élection, initialement prévue le 18 avril va être reportée.

Le président a annoncé sa décision dans une lettre publiée par l'agence officielle APS où il détaille les raisons de son choix. En premier lieu, le président Bouteflika annonce qu'il ne se représentera pas à un cinquième mandat en précisant qu'«il n’en a jamais été question».

Il poursuit en annonçant le report de l'élection du 18 avril. «Il s’agit ainsi de satisfaire une demande pressante que vous avez été nombreux à m’adresser dans votre souci de lever tout malentendu quant à l’opportunité et à l’irréversibilité de la transmission générationnelle à laquelle je me suis engagé» précise-t-il.

SM (Source RFI)
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires