14ème Sommet de l’OCI : La Déclaration de la Mecque

01-06-2019

À l'occasion du 50ème anniversaire de sa création, l'Organisation pour la Coopération Islamique des États membres, a placé le 14ème Sommet sous le thème "La main dans la main vers l'avenir", en référence à la solidarité islamique et à l'action commune entre les pays membres de l'organisation. Le sommet islamique a été sanctionné, ce 1er juin, par "la Déclaration de la Mecque" sur un certain nombre de principes et de démarches à respecter et à préserver. 

Dans la déclaration issue des travaux de la 14ème session de la Conférence islamique au Sommet, tenus ce samedi 1er juin, à la Mecque, à Al Makarramah, les Souverains, dirigeants et Émirs des États membres de l'Organisation pour la Coopération Islamique (OCI),  ont tenu à remercier le Très-Haut de les avoir rassemblés en ce mois béni du Ramadan et offert l'opportunité d'une telle rencontre dans la ville sainte de la Mecque, aux abords de la Kaaba, d'où a émergé le message de l'Islam qui a jeté les bases de la justice et de la paix.

Lue par le Secrétaire général de l'OCI, le Dr. Yousef bin Ahmed Al-Othaimeen, a insisté sur les nobles principes du message impérissable révélé en ce lieu saint et qui est venu raffermir les valeurs et préceptes islamiques, qui appellent à l'union entre les peuples islamiques et à leur coopération, en vue de garantir la justice, la liberté, l'égalité, la charité, l'unité et la solidarité.

Précisant que ces valeurs et préceptes islamiques, rejettent la tyrannie, la division et les conflits, tout en rappelant les objectifs et principes fondateurs de l'OCI, y compris la promotion de l'unité et de la solidarité entre les États et les peuples musulmans.

Ainsi, les Etats membres de cette organisation sont conscients des défis politique, économique et culturel auxquels ils font face du fait des conflits armés et de la recrudescence de l'extrémisme et du terrorisme, et persuadés de la nécessité d'œuvrer avec sérieux et abnégation à relever les défis qui se posent aux États, afin de préserver la sécurité et la stabilité, d'ouvrir la voie aux investissements et au développement durable, et partant de garantir une vie décente et la prospérité aux peuples islamiques.

À ce propos, le secrétaire général de l'OCI, a réitéré qu'un tel objectif ne saurait être atteint sans l'adoption d'un certain nombre de principes et de démarches à respecter et à préserver, en douze points et qui consistent en ce qui suit : S'engager à soutenir l'organisation en vue d'atteindre les objectifs énoncés dans sa Charte, et ce à la faveur de l'Action islamique commune qu'elle représente, pour pouvoir progresser en direction d'une nouvelle approche vers un avenir prometteur du monde musulman, à même de lui permettre de remporter les défis internes et externes auxquels il se trouve confrontés, dont notamment la préservation de sa sécurité et de sa stabilité.

Condamner le terrorisme, l'extrémisme et le fanatisme sous toutes ses formes et manifestations, quels qu'en soient les motifs et motivations, et œuvrer de concert pour contrecarrer les organisations terroristes et promulguer les lois et règlements dissuasifs pour faire face à ces fléaux.

Aussi, continuer de condamner sans réserve toutes formes d'intolérance et de discrimination fondées sur la religion, la couleur ou la croyance, et confirmer l'impératif de faire preuve de tolérance, de respect, de dialogue et de coopération entre tous les peuples, en étant que voie unique pour combattre le racisme et la haine.

Concernant les médias, il est demandé d'insister sur la responsabilité majeure qui incombe aux responsables des médias et des réseaux sociaux dans la réalisation des finalités et objectifs islamiques, et les inciter à s'abstenir de provoquer le chaos et la discorde parmi les membres de l'Oummah islamique.

On note également qu'il faut souligner l'impératif de se tenir aux côtés des musulmans dans les pays non musulmans qui sont victimes de persécution, d'injustice, d'oppression et d'agression, de leur prêter main forte et d'adopter leurs causes dans les forums internationaux, afin d'assurer la réalisation de leurs droits politiques et sociaux dans leurs pays, et de développer les programmes et mécanismes propres à garantir leur intégration dans leurs sociétés sans discrimination aucune, etc. 

Toutefois, ils ont exprimé les sentiments de remerciement et de gratitude au Serviteur des deux saintes mosquées, le Roi Salmane bin Abdulaziz Al-Saoud, pour ses efforts louables en faveur du raffermissement des liens de fraternité et de solidarité entre les pays islamiques, et au service de l'Islam et des musulmans dans le monde entier. 

Chancelle Biket Onanga, envoyée spéciale en Arabie Saoudite

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires