Football

Pape Diouf emporté par le Coronavirus à Dakar !

31-03-2020

Le charismatique journaliste, agent et dirigeant franco-sénégalais est décédé ce mardi soir à l'âge de 68 ans à Dakar au Sénégal de suite du Coronavirus. Il a rendu l’âme au Service des Maladies Infectieuses et Tropicales du CHU de FANN. 

Alors qu’il était sous assistance respiratoire dans un hôpital à Dakar au Sénégal et devait être évacué ce soir vers la France pour être interné à Nice par un vol spécial, car contaminé du Covid-19, nous venons d’apprendre que le franco-sénégalais et ancien président de l’Olympique de Marseille (OM), de 2005 à 2009, est décédé! Il faisait parti des deux cas les plus graves du Covid-19 au Sénégal au début de l’épidémie dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest.  

L’ancien journaliste, agent et dirigeant, n’a malheureusement pas réussi à s’en sortir. Il était hospitalisé depuis samedi à Dakar, où il avait été placé sous assistance respiratoire. Il est le deuxième grand décès que l’Afrique enregistre depuis le début du Covid-19 après le saxophoniste et chanteur Emmanuel N'Djoké Dibango dit Manu Dibango. 

Depuis l’annonce du décès de Pape Diouf, les hommages se multiplient notamment dans le monde du football, mais aussi au-delà. Des hommages émouvants et positifs qui reflètent ce qu’a été ce personnage charismatique. Pour l’ancien international gabonais, Paul Ulrich Kessany qui a côtoyé Pape Diouf lors des éditions des Sambas Professionnels se dit être effondré. Sur sa page Facebook, Kessany écrit : «Tu étais un père, un ami et un guide toujours disponible».

Pour ceux qui ont connu l’ancien président de l’OM, il était un personnage charismatique du football français, puisqu’après avoir été journaliste pour diverses publications sportives, il avait troqué sa plume pour le costume d’agent de joueur, travaillant notamment avec des joueurs du calibre de Basile Boli, Marcel Desailly, William Gallas, Grégory Coupet, Didier Drogba et Samir Nasri, entre autres. Le franco-sénégalais est arrivé à l’OM en 2004 comme manager avant d'être officiellement nommé président en 2005. Dirigeant estimé, il a été un des acteurs majeurs du football français, réputé pour ses passes d'armes avec son homologue lyonnais, Jean-Michel Aulas, et son langage de haute tenue.

Premier président noir à prendre les commandes d’un club de première division en Europe, son passage à la tête du club phocéen avait globalement été salué par les supporters. Cinq belles saisons pendant lesquelles l’OM avait notamment réussi àaretrouver de l’importance sur la scène européenne. Fin connaisseur du ballon rond, il restait assez présent dans l’espace médiatique français notamment à Canal+ à l’émission «Talents d’Afrique» dans laquelle il analysait l’actualité de l’Olympique de Marseille et de l’actualité footballistique et sportive du continent. Malheureusement, cet homme, connu pour sa franchise, s’en est allé ce soir. 

Interné à Dakar, notre confrère 100% foot Mondial évoque les raisons de la mort de Pape Diouf contaminé au Covid-19 et parle d’une confusion sur les lieux du décès du «Baobab». Un décès «Certainement dû au fait que la volonté de sa famille de l’évacuer en France (Nice) avait été agitée». 

L’Afrique vient donc de perdre l’un de ses dignes fils qui a su représenter le continent en Europe précisément, en France.  

Kennedy Ondo Mba 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires