Une conférence mondiale sur la biographie du prophète Mohammed en gestation 

01-01-2021

Une conférence mondiale sur la biographie du prophète Mohammed en gestation pour faire la lumière sur ses qualités uniques de la part des penseurs du monde islamique et réfuteront les allégations et tentatives de diffamation de sa personne. L'annonce du lancement des préparatifs a été faite le mercredi 30 décembre écoulé, par le Directeur général de l'Organisation mondiale islamique pour l'éducation, les Science et la culture (ICESCO), le Dr Salim bin Muhammad Al-Malik.

Dans son discours prononcé le mercredi 30 décembre, à l'occasion de la 3ème édition du Forum des médias de l’Union des agences de presse de l’Organisation de la coopération islamique (UNA), le Directeur général de l'Organisation mondiale islamique pour l'éducation, les Science et la culture (ICESCO), Dr Salim bin Muhammad Al-Malik, a annoncé le début des préparatifs pour la tenue d'une conférence scientifique complète l'année prochaine, en coopération avec la Ligue islamique mondiale et la Rabita Mohammadia des Oulémas sur l'avenir des médias dans le monde islamique, ainsi que le dévouement de l'organisation à l'année 2021 en tant qu'année pour les femmes dans le monde islamique, témoins de diverses activités, pour discuter des problèmes des femmes et de tout ce qui soutient leur autonomisation et la défense de leurs droits. 

Au cours de ces assises, il a souligné que la conférence en gestation, qui cherche à faire progresser les vertus du noble Messager d’Allah et les nobles valeurs morales qu'il a apportées, s'inscrit dans les efforts de l'organisation et de ses partenaires pour défendre l'islam et son prophète, la civilisation islamique et sa culture, et introduire la vraie religion islamique.

Passant en revue les efforts de l'organisation au cours de l'année écoulée afin d'activer son rôle et d'ouvrir de nouveaux horizons pour son travail et de mettre en œuvre une nouvelle vision pour la structurer en réponse à cela et changer son nom en “Organisation du monde islamique" au lieu de " l'Organisation islamique ".

Toutefois, Dr AlMalik a indiqué que rien n’a été épargné pour unifier les efforts, approfondir l'éducation et la culture, attirer de nouvelles compétences, parvenir à la diversité géographique et créer un certain nombre de centres spécialisés, y compris le Centre des perspectives stratégiques pour suivre le rythme des changements internationaux et anticiper l'avenir, et le Centre du patrimoine pour le monde islamique pour enregistrer les sites du patrimoine (213 sites à cette date), le Centre de dialogue pour avoir pris l'initiative d'un dialogue civilisé au nom de la culture islamique, le Centre pour la langue arabe pour les non-locuteurs, le Centre pour l'intelligence artificielle et le Centre des arts.

Le directeur général de l'ICESCO a ajouté que l'adhésion des pays, en tant qu'observateurs, a été envisagée, en particulier ceux qui accordent des subventions pour des projets culturels, scientifiques et éducatifs. Il a indiqué entre autres la création de la maison numérique de l'ICESCO, celle d'une brochure académique sur les nouveaux médias dans un certain nombre d'universités, ainsi que la création d’un Groupe des médias amis de l'ICESCO.

Dr AlMalik a par ailleurs évoqué l’avenir de l’action culturelle dans le monde islamique et les projets de l’ICESCO qui comprenaient les plans de l’action culturelle stratégique à moyen terme 2020-2030, sous le titre : «Routes de l’ICESCO pour l’avenir», notant que malgré la pandémie du coronavirus, qui fut une rude épreuve dans divers domaines de la vie, l'ICESCO est allée de l’avant en la considérant comme une opportunité pour la créativité et l’action, grâce notamment aux technologies de communication.

Pour sa part, le directeur général par intérim de l'UNA, Ahmed bin Abdullah Al-Qarni, dans son discours prononcé en son nom par son adjoint, Muhammad bin Abd Rabbo Al-Yami, a souhaité la bienvenue au directeur général de l'ICESCO. Il a souligné la fierté de l’Union d’accueillir le Dr Al-Malik pour parler de l’avenir du travail culturel islamique et des efforts de l’Organisation qu’il dirige, qui est considérée comme un foyer d’expertise et un centre de rayonnement culturel et éducatif, scientifique et culturel, la deuxième organisation au monde dans ses domaines, après l’UNESCO.

Rappelons que cette 3ème édition s'inscrit dans la continuité de la politique d'élargissement des activités de l'UNA, lancée par le ministre saoudien des Médias par intérim et Président du Conseil exécutif de l'Union, le Dr Majid bin Abdullah Al-Qasabi le 16 mai dernier, avec notamment le lancement des activités et programmes de l'Union pour développer les capacités de 2200 professionnels des médias des Etats membres de l'OCI.

Chancelle BIKET ONANGA
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires