L’Ambassadeur de Chine intéressé par les opportunités économiques de la province de la Ngounié

06-12-2018

L’Ambassadeur de la République populaire de Chine au Gabon, Hu Chang Chun a récemment passé un séjour à Mouila, dans la Ngounié (sud) où il a pu avoir une vision globale des réalités socio-économiques de la localité, en présence des opérateurs économiques chinois exerçant dans la contrée. Il a poursuivi sa mission à Mayumba (dans la province de la Nyanga) où il y posera la première pierre du futur centre de pêche.

Le diplomate chinois, Hu Chang Chun,  a exprimé sa gratitude pour l’accueil accordé par la délégation qu’il conduit avant de dire toute son admiration  pour le relief de cette province  en développement. Impressionné par les ’’atouts économiques’’ de la Ngounié, il a précisé que ses compatriotes ont construit dans la localité, il y a quelques années, une école primaire équipée dans la ville.

Grâce à cette visite, les projets en cours de réalisation, notamment dans le secteur de l’économie et du social, dont l’accès à la télévision par satellite pour au moins neuf (9) villages, le gigantesque chantier de construction du barrage hydroélectrique sur les chutes de l’impératrice de Tsamba-Magotsi après Fougamou, ont également été cités en rappel.
    
Pour l’Ambassadeur chinois, ’’cette visite s’inscrit dans le cadre de l’appropriation des réalités en lien avec les secteurs d’activités dans lesquels la Chine entend investir dans la province, selon le principe de partenariat gagnant-gagnant. Le but étant d’avoir une vision globale des réalités économiques et sociales de la province’’.

La délégation chinoise a été accueillie à Mouila par les autorités politico-administratives en tête desquelles le gouverneur, Benjamin Banguebé Mayoubi, le préfet du département de la Douya-Onoye, Vincent de Paul Ivala, le Maire de la commune de Mouila, Isabelle Olga Mboumba Mouanga. 

Ils ont fait une brève présentation à leurs hôtes, des  potentialités de la forêt, à travers les différentes essences et le sous-sol valorisant des neuf départements et trois districts que compte la Ngounié. «La Ngounié dispose de trois parcs nationaux : Waka, Biroungou et Moukalaba-Doudou, la Lopé ne faisant qu’une infime partie et se trouve pleinement dans la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est)», ont-ils indiqué aux visiteurs.  

Elle renferme plusieurs sites touristiques tels que le lac Bleu, à 5 km du centre-ville, avec une résurgence des eaux limpides du fleuve Ngounié et dont le nom a été donné à une structure hôtelière de la place, l’étendue des plaines, les Missions de Sindara (Notre-Dame des Trois-Epis de l’Equateur), Saint-Martin des Apindji, Sainte-Croix des Eshira, Grottes de Bongolo, etc.’’, a indiqué Benjamin Mayoubi.

A la suite de cette présentation, l’Ambassadeur chinois a précisé avoir été émerveillé par les paysages et l’implantation de plusieurs opérateurs économiques chinois, dans le secteur du bois, du palmier à huile et les mines.

JPM/SM 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires