Mouila : Les militants du PDG invités à s’approprier les valeurs de la charte du parti

02-07-2019

Le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Eric Dodo Bounguendza, accompagné de quelques membres du secrétariat exécutif présents dans la province de la Ngounié (Sud) pour une tournée d’explication d’un message du président du parti au pouvoir, a invité, vendredi dernier, les militants de ce parti à s’approprier les valeurs de la charte pour être en conformité avec cette formation politique. 

Au bénéfice d’un meeting ’’inside’’ au complexe administratif de la ville de Mouila dans le premier arrondissement, le secrétaire général du PDG a indiqué aux militants avoir été commis par le «distingué camarade président», Ali Bongo Ondimba, pour une tournée nationale, afin de renforcer la cohésion et redonner de la personnalité aux militants de base, y compris les cadres, en passant par le respect de la charte des valeurs et du règlement intérieur du parti. 

Eric Dodo Bounguendza a invité les cadres, via les secrétaires fédéraux du parti, de faire preuve de pédagogie dans les fédérations à travers des séminaires de formation, de sorte que l’ensemble des principes régissant la charte des valeurs soit un bréviaire pour chacun d’eux, en prônant l’esprit du dialogue, de tolérance et de paix.

Outre cette invite, l’autre mission était de remercier les populations  qui ont su garder le calme pendant l’absence du pays du Président du parti en raison de ses ennuis de santé.  

«Merci pour avoir maintenu le bateau PDG en dépit du taux faible obtenu dans la localité lors des résultats de l’élection présidentielle passée, qui a été remportée par l’actuel chef de l’Etat», a décliné M. Bouenguendza. 
Suite au constat amer sur la bonne gouvernance du pays, Eric Dodo Bounguendza, citant le chef du PDG, a demandé aux militants de se ressaisir, de rester fidèles, conserver l’unité, rompre avec l’injustice pour l’équité sociale, respecter la laïcité, prôner la solidarité quelque soit l’origine sociale et géographique de son prochain, ainsi que la responsabilité de soi. 

Il faut noter que le discours à la Nation du chef de l’Etat gabonais, du 8 juin 2019 à l’endroit des administratifs et des collectivités locales, vient à point nommé pour recadrer les gestionnaires des deniers publics quant à l’utilisation efficiente de ces derniers. De fait, il s’est remémoré l’adresse dite par son prédécesseur feu Omar Bongo Ondimba sur la manière dont le Gabon était géré contrairement au vœu du Tout-puissant, et qu’il fallait stopper avec des ’’comportements déviants pour la prospérité du pays’’. Ainsi, en faisant un sévère réquisitoire à l’endroit de la classe politique tant de la majorité que de l’opposition, sans démagogie aucune. 

Ali Bongo Ondimba a donc donné des responsabilités à certains cadres du parti pour un rappel à la prise de conscience, à la ’’régénération’’ et ’’revitalisation’’ de la bonne marche du PDG. Pour tous les déplacements dans la province, le secrétaire général du PDG est aussi accompagné de quelques cadres promus voire maintenus aux hautes fonctions du parti, à l’exemple du secrétaire provincial Hilaire Nzikoué. 

JPM
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires