Installation des conseils municipaux et départementaux de Malinga et Louétsi-Bibaka

13-02-2020

Les maires et présidents des conseils municipaux et départementaux de Malinga et de la Louétsi-Bibaka, dans la province de la Ngounié (sud), ont été installés, lundi dernier, par le gouverneur de la province, Benjamin Banguebé Mayoubi, a constaté l’AGP.

Après de neuf mois consécutivement au recours introduit à la Cour constitutionnelle par le Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS, opposition modérée du leader Séraphin Ndaot Rembogo), qui a brigué la présidence du conseil municipal contre le parti «Les démocrates» (LD, opposition modérée de Guy Nzouba Ndama), le contentieux vidé a permis, lundi dernier, au gouverneur de la province de la Ngounié, Benjamin Banguebé Mayoubi, à installer les bureaux des conseils municipaux et départementaux de la Louétsi-Bibaka, en présence du préfet de la localité, Eric André Zué, les cadres politico-administratifs, les chefs de services et les populations. 

Tour à tour, Séraphine Malaly, mairesse sortante et Ernest Mbadouma, président sortant du conseil départemental, tous du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), ont chacun égrené le bilan de leurs présidences respectives, ajoutées aux difficultés socio-économiques rencontrées pour l’aboutissement des différentes œuvres en faveur des populations. 

Ensuite, il s’en est suivi l’installation des élus par l’autorité administrative provinciale. A la mairie, ce sont Pascal Youbi Batsouaka (titulaire), Emmanuel Sombi (1er maire adjoint) et Herman Semba (2ème adjoint au maire), tous de la coalition Union nationale (UN, opposition radicale) et Les Démocrates et au conseil départemental, Placide Matchima (président), 1er Vice-président Guy Joël Ndoumou Malola, 2ème Vice-président Mathieu Mbika des mêmes coalitions UN/LD.

Les titulaires défendant leurs chapelles ont remercié le leader du parti «Les Démocrates», Guy Nzouba Ndama, pour les avoir investi ainsi que les soutiens multiformes de l’honorable Nzengué Mayila pendant la campagne. Ils entendent œuvrer pour le développement de la ville de Malinga et du département de la Louétsi-Bibaka. Ils entendent restaurer les valeurs humaines, se tolérer en faisant le dépassement de soi au bénéfice des populations.

Prenant la parole à son tour, le gouverneur Benjamin Banguebé Mayoubi a salué le passage des bureaux sortants, en dépit des soucis, et indiqué que «seules les populations jugeront votre mandature», avant de féliciter les équipes entrantes. Il a invité les uns et les autres à «se mettre au travail pour faire avancer la contrée et faire table-rase des querelles du passé».

«Je vous exhorte à avoir de l’audace, d’être à l’écoute, de mesurer la dimension de la tâche qui vous attend, d’être patient avant de prendre une décision, mais surtout de privilégier le consensus, pour satisfaire les aspirations des populations», a-t-il conseillé.

JPM/CSM
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires