Covid-19 : Le 1er cas positif du site Olam à Pangani par Mandji mis en quarantaine

27-05-2020

La province de la Ngounié (Sud) est désormais rentrée dans le lot des provinces touchées par la Covid-19, avec le premier cas testé positif après prélèvement de sang effectué sur un ouvrier agricole du site d’Olam Palm, lot 2, à Pangani par Mandji dans le département de Ndolou (nord-ouest de la province), selon une source autorisée.

L’ouvrier, actuellement en confinement sur le site, a été déclaré positif après qu’un prélèvement de sang ait été effectué sur lui, au terme du diagnostic fait au laboratoire du Centre de recherches médicales de Lambaréné (CERMEL), chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué (centre) et les résultats parvenus lundi à Mouila, au Comité provincial de lutte et riposte contre la pandémie du coronavirus piloté par le gouverneur Benjamin Banguebé Mayoubi.

Selon les dispositions sanitaires prises par la société Olam Palm, tout agent en déplacement hors du site et effectuant son entrée est soumis au test thermo flash y compris les membres de la famille vivant en cité sur tous les sites. Lors de ce test, le compatriote a présenté des signes de contamination au Covid-19, ce qui a attiré l’attention de l’équipe médicale qui a fini par lui faire un prélèvement de sang, avant de l’envoyer au laboratoire de référence de Lambaréné compte tenu de la proximité. 

Dès l’annonce du résultat positif, l’ouvrier s’est d’abord emporté et refusé ce dernier, prétextant qu’il est «trafiqué». Il a estimé que ça ne pouvait l’être pour n’avoir pas quitté le site, «au contraire c’est ma femme qui peut être déclarée positive parce qu’elle rentre d’un déplacement». En effet, sa femme rentrait du district de Makouké dans le Moyen-Ogooué et n’a présenté aucun signe, au-delà de son confinement elle aussi.

D’après la source, l’équipe de riposte de la société va mener des enquêtes afin d’identifier les gens qui ont été en contact avec le couple, ensuite les placer en quarantaine, les prélever et envoyer les tests au laboratoire, de sorte à éviter la propagation de la maladie dans les foyers ou lieu du travail. «Le souhait des autorités est de réussir à circonscrire la pandémie dans la province, mais il faut toujours sensibiliser les populations en respectant les mesures barrières, c’est un travail de pédagogie», a-t-elle dit.

Même si le couple est en confinement et séparé d’endroit, le cas déclaré positif sera pris en charge ce mercredi 27 mai, a-t-on rassuré. Il est un cas asymptomatique car ne faisant pas la maladie, raison pour laquelle il est encore en confinement sur site. Il est prévu un nouveau prélèvement sur l’homme pour confirmer ou infirmer sa positivité, mais en y associant aussi la femme pour cerner réellement sa situation somme toute curieuse.

JPM


 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires