Démantèlement d’un réseau de trafic de carburant dans le département de Tsamba-Magosti

03-06-2020

La procureure de la République près le tribunal de première instance de Mouila, Périne Ada Obiang, a effectué samedi, dans des villages du département de Tsamba-Magotsi (nord de la province de la Ngounié, sur la Nationale 1), une mission de saisie, après démantèlement, de vente illégale et recel de carburant, en compagnie des officiers de police judiciaire d’investigation (OPJI), occasionnant la prise de 83 fûts, d’1 cubitainer, de 236 bidons de 20L et des billets d’argent, ainsi que les principaux trafiquants, rapporte une source autorisée.

Avec les éléments des antennes provinciales de la direction générale de recherche de la gendarmerie (DGR) et de la direction générale de la contre ingérence et de la sécurité militaire (DGCISM ou B2), la procureure, pour sa première mission sur la Nationale 1, en présence du gouverneur, Benjamin Banguebé Mayoubi, a fait une saisie de carburant en gasoil et essence, fruit d’un réseau de trafic illégal et de recel dans le département de Tsamba-Magotsi. 

Au terme d’une enquête bien menée, sur instruction de Périne Ada Obiang, 83 fûts de 200 litres, 1 cubitainer de 1000 litres, 236 bidons de 20 litres, soit un total de 22 320 litres de carburant et une somme de 5 millions 662 mille 775 francs CFA ont été saisis. 

Principaux lieux: le village Mamiengué, près de 30 km de Fougamou, chef-lieu départemental, chez Alassane Adawou, 33 ans, Burkinabè. 12 bidons récupérés à la maison avec 890 000 F CFA et 12 fûts dissimulés sous les bosquets. Dans la même zone, chez Sorgho Adama, 26 ans, Burkinabè, à domicile, 30 bidons dont 6 d’huile de palme, 2 bidons d’essence et 3 millions 872 mille 225 francs CFA. A l’arrière plan dans la forêt, découverte de 202 bidons et 43 fûts cachés dans deux maisons inhabitées.

 

Au village Nzemba, un trafiquant nigérian, Okoro Chukwu, 30 ans, pris avec 15 fûts et 500 000  francs CFA. Au village voisin de Petit Odavo, chez un autre nigérian, John Adjali Umeh, 43 ans, prise de 14 fûts, un fusil de type calibre 12 et 400 000 francs CFA. 

A Oyenano, le burkinabè Lene Koudou Niang, 40 ans pris en possession de 2 bidons et demi de carburant dans sa maison. C’est plutôt à l’entrée du village Yombi, qu’un vieux de 74 ans, burkinabè, Tougouma Kaoundemba s’est vu dessaisir d’un cubitainer de 1000 litres et de bidons de carburant dans une clôture. Une jeune gabonaise qui ravitaillait en essence les orpailleurs pour leurs moteurs et autres consommations domestiques (groupes électrogènes) en amont de la rivière Ikoye (affluent de la Ngounié à Sindara, une bourgade) n’y a pas échappé. Diverses sources disent qu’elle achetait son carburant à Fougamou ou dans les stations services de Lambaréné (province du Moyen-Ogooué, centre) et en revendait sans détenir un agrément. Pourtant on note l’absence de stations services dans de nombreuses localités départementales de la province. Le chauffeur transportant son chargement et dépourvu des papiers afférents au véhicule a été aussi interpellé. 

Ce trafic qui obéit, entre autres, aux mains des invisibles compatriotes, au-delà souvent des saisies par la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab), l’activité demeure. Ce sont les portes-charges, poids lourds, grumiers ou engins en stationnement de nuit qui en sont les principales victimes. 

JPM


 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires