Budgets primitifs/Mougalaba-session 2020 : 60 millions de F CFA pour la mairie de Guietsou et 149 millions pour le conseil départemental

16-06-2020

Le préfet du département de la Mougalaba (sud de la province de la Ngounié), Albert Mayombo Ifounga a présidé vendredi dernier à Guietsou, chef-lieu départemental, en deux temps, les travaux des sessions budgétaires des deux collectivités locales pour l’exercice 2020. Ainsi le conseil municipal a arrêté son budget primitif à 60 millions de F CFA et le conseil départemental à 149 millions de F CFA, en présence respective des présidents et conseillers de ces institutions et de l’agent du trésor chargé des collectivités locales.  

La matinée a été consacrée aux travaux du vote primitif du conseil municipal dirigé par le maire de la commune de Guietsou, Henri Kombila Ondo, dont le quorum a été atteint (11conseillers présents et 6 procurations liées au confinement actuel de la crise sanitaire du Covid-19). 

A l’ouverture cette session ordinaire dans le strict respect des mesures barrières et de la distanciation physique, le préfet de la Mougalaba, Albert Mayombo Ifounga, a dit attendre d’eux des actes, estimant qu’«il n’est plus l’heure des discours, il faut passer à la mutualisation des moyens pour passer à l’œuvre en construction», avant de se retirer. 

Le compte rendu du budget de l’exercice 2019, plus l’examen, ainsi que l’approbation du projet du budget 2020 étaient les deux points de l’ordre du jour, ce conformément à l’application des orientations de la lettre circulaire nᵒ 249/MI/SG/DCCL du 13 mai 2020 du ministre d’Etat à l’Intérieur, Lambert Noël Matha, relative au vote et à l’approbation des budgets des collectivités locales 2020. Le budget prévisionnel antérieur adopté à l’unanimité (60 582 907 F CFA), celui de l’exercice 2020 (60 millions de F CFA) a subi une baisse de 582 907 F CFA, sans doute due aux contraintes budgétaires du moment liées à la crise économique mondiale.

En début d’après-midi, le tour est revenu au président du conseil départemental, Basile Nziengui, de justifier son budget prévisionnel devant ses collègues conseillers, en présence de l’autorité préfectorale, Albert Mayombo Ifounga, qui a aussi ouvert les travaux. Pour les mêmes raisons de sécurité sanitaire, 4 conseillers ont produit des procurations et 13 étaient présents, le principe étant d’avoir 9 présents sur 17. 

Après l’examen des points inscrits à l’ordre du jour, le budget primitif a été voté en recettes et dépenses à la somme de 149 millions de F CFA  contre 161 millions de l’année dernière.

A la clôture des travaux, le préfet a salué les conseillers pour s’être accordés sur le budget primitif, surtout de «marquer votre détermination à sortir la localité du sous-développement à travers vos bonnes actions et d’éviter l’égocentrisme». 

IPK/JPM

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires