Mouila : Réception provisoire des travaux de pavage et d’assainissement des voiries de la ville

19-12-2020

Dans sa politique de plan d’investissement prioritaire (PIP) rentrant dans le plan d’aménagement concerté des quartiers (PACQ), le maire central de Mouila, capitale provinciale de la Ngounié (Sud), Jean Norbert Diramba, a réceptionné mardi, de façon provisoire, les travaux de pavage et d’assainissement des voiries dont la durée d’exécution était de huit mois dans les deux arrondissements.

Financé par le gouvernement Gabonais, avec l’appui de la Banque mondiale, ce Projet de développement des infrastructures locales dans sa deuxième phase (PDIL2) et soutenue par la Commission nationale des travaux d’intérêt public pour la promotion de l’entrepreneuriat et de l’emploi (CN-TIPPEE), a démarré le 6 décembre 2019 et censé être livré le 6 août 2020 soit huit mois. Mais la survenue de la pandémie du Covid-19 et d’autres aléas comme les coupures d’électricité, l’absence du personnel qualifié local plutôt importé de Chine, la fourniture rationnelle en sable et gravier, ont freiné l’élan des activités sur les chantiers, d’où la réception tardive le mardi 15 décembre 2020. En revanche, la main d’œuvre locale était prioritairement prise dans les zones impactées.

Cinq lots ont été lancés à concurrence à l’international à travers une demande d’appel d’offre (DAO) puis quatre sociétés ont été retenues. Les lots 1 (260m linéaire) et 5 (765m linéaire) sont revenus à la société CFHEC (sigle non élucidé) en partant de la Maison blanche jusqu’au carrefour Chama dans le 2ème arrondissement et du carrefour des jeunes jusqu’à la mosquée dans le 1er arrondissement. Le lot 2 (290m linéaire) a été attribué à la société africaine des travaux et études dans les bâtiments et travaux publics (SATE-BTP), dans le 2ème arrondissement (carrefour Pili-Pili-carrefour Chama). Le lot 3 (230m linéaire) de l’esplanade du Centre hospitalier régional de Mouila/CHREM jusqu’à la cité des médecins est revenu à la société de construction moderne (SOCOMO-BTP), dans le 2ème arrondissement et le lot 4 partant de la place des fêtes jusqu’au magasin CKDO soit 340m linéaire, a été attribué à la Compagnie pour la promotion immobilière des bâtiments et travaux publics (COPRIM-BTP), soit un total de 1 km 885 mètres linéaire.

Il s’est agi d’aménager les chaussées et les trottoirs, les accès à quelques domiciles, faire le revêtement en pavé autobloquant de 11cm d’épaisseur, le lit de pose en sable de 4cm d’épaisseur, l’épaisseur de couche de base (30cm de latérite), largeur des chaussées (6m), les ouvrages d’assainissement (dalots, bordures, caniveaux rectangulaires, fossés bétonnés, cunettes) puis la signalisation verticale et horizontale.

Associé dans l’exécution des travaux en tant que maître d’œuvre, Jean Norbert Diramba a indiqué que ’’ce qui a été réalisé vient de manière substantielle améliorer le quotidien des habitants de Mouila’’, remerciant le gouvernement qui a eu l’initiative et apporté le financement. Il a dit son regret de ne pas voir le projet aller à son terme du fait que la Banque mondiale n’ait pas accepté la prorogation que le gouvernement avait sollicité, mais invité ce dernier à renégocier un PDIL3 pour poursuivre le travail entamé depuis le PDIL1. 

Il a félicité les entreprises pour le travail abattu et l’acharnement du secrétaire permanent du CN-TIPPEE, Michel Auguste Busamba, chef de la délégation de la Commission, pour le contrôle de ces travaux, lesquels ont été largement suivis par le facilitateur du PDIL2 auprès de la CN-TIPPEE pour la ville de Mouila, Bondzanga Bwa Bodinga. Le contrôle se fera après un an.

JPM
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires