Mouila/Covid-19: Le gouverneur Paulette Mengué M’Owono en guerre contre le non respect du port de masque

10-02-2021

Pour être en phase avec les nouvelles décisions gouvernementales exigeant toutes personnes vivant au Gabon à porter la bavette pour ne pas contracter le Covid-19 en tous lieux, le gouverneur de la province de la Ngounié, Paulette Mengué M’Owono a sillonné vendredi dernier les artères de la commune de Mouila, chef-lieu provincial, pour s’assurer du port de la bavette par les riverains en mouvement et d’intensifier la sensibilisation avant la répression.

Après avoir fait le constat d’un relâchement de port de bavette ou masque contre la contagion du coronavirus par les populations, le gouvernement gabonais, sur instructions fermes du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, a pris la décision d’intensifier la sensibilisation du port de masque protecteur, les contagions se faisant de plus en plus belle. 

Rentrée de Libreville pour s’abreuver de ces instructions via le Premier ministre chef du gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda, la première autorité administrative de la province de la Ngounié a décidé de surprendre ses administrés dans les artères de Mouila, pour voir les personnes soucieuses de leur santé, qui se couvrent la bouche et le nez et entendent protéger leurs prochains. Ainsi, à bord de son véhicule de commandement, Paulette Mengué M’Owono a vérifié l’effectivité des mesures barrières de port du masque sur le terrain, dans les deux arrondissements, tout comme ceux qui en portent au niveau du menton ou pas du tout. C’est sans se faire prier qu’elle ne manque pas de sermonner les réfractaires contre la santé pour tous. 

Ne se limitant pas seulement sur les voies publiques, elle a instruit toute l’administration, les commerçants, chacun à son niveau, de sensibiliser son proche pour que le port de la bavette soit une habitude jusqu’à preuve du contraire. Cette action a été relayée par les forces de sécurité et de défense obligeant les habitants, hormis le couvre-feu décrété de 20 heures à 5 heures du matin, à ne pas enfreindre aux consignes gouvernementales. 

«Je suis d’accord que madame le gouverneur prenne les choses à bras le corps car ici, nombreux sont ceux qui pensent que le coronavirus est inventé donc inexistant, qu’il ne concerne que les grandes métropoles», s’est exprimé un averti. 

En revenant sur des principes de droit, Madame Paulette Mengué M’Owono a dit à l’endroit des agents des forces de l’ordre prescrits de «faire valoir la loi et de sanctionner toute personne qui ne respecte pas les règles énoncées par le gouvernement sur le respect des mesures barrières», non sans rappeler de sensibiliser au demeurant avant de coller des amendes. 

IPK/JPM
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires