Amélioration des indicateurs de santé dans le domaine de la vaccination dans l'Ogooué-Ivindo

29-05-2019

La direction régionale de Santé Est et le Comité local de la Croix-Rouge se mobilisent pour améliorer les indicateurs de santé dans le domaine de la vaccination par la stratégie ACD (atteindre chaque district), dans l’ensemble des villages du département de l’Ivindo.

Les agents vaccinateurs du Programme élargie de vaccination (PEV), le chef du service de la Base d'épidémiologie et lutte contre les endémies de l'Ogooué-Ivindo et le coordonnateur provincial de la Croix-Rouge  ont sillonné, les 17 et 25 mai derniers, l'ensemble des villages du Département de l’Ivindo jusqu'à la frontière Gabon-Congo Brazzaville, pour administrer des antigènes aux enfants âgés entre 0 et 11 mois y compris les femmes enceintes.

En 3 jours, les villages et regroupements des villages des cantons Sassamongo, Mbengoue, Loue, Djoua ont été visités par les agents vaccinateurs, qui ont vacciné plus de 230 enfants dont l’âge varie entre zéro et Onze mois, des dizaines de femmes enceintes y compris. Les femmes enceintes ont reçu les antigènes contres la tuberculose, la poliomyélite, le tétanos, la fièvre jaune, la rougeole, la méningite, la coqueluche, et la diphtérie.

Selon  M. Gustave Minto'o, chef de la Base d'épidémiologie et lutte contre les endémies de l'Ogooué-Ivindo, les résultats obtenus au sortir de cette mission ont permis  aux départements visités par la caravane de vaccinateurs de sortir de la zone rouge.
 
«La province et surtout le département de la Zadié avaient les indicateurs au rouge depuis plusieurs années parce que les  activités de vaccination n'étaient plus organisées dans les villages, conformément à la stratégie ACD», a-t-il fait observer au terme de cette mission dont le département de la Zadié reste la première étape.

Une situation alarmante pour la Zadié au constat avant cette opération de vaccination, qui s’explique aussi par le fait que ce département sanitaire ne disposait pas de moyen roulant. Pire, le départ en stage du médecin chef du centre médical de Mekambo, ajouté à cela l'absence de budgets de fonctionnement.

La mission a été rendue possible grâce à l'implication de la Croix-Rouge locale.  Ses résultats  seront présentés dans les prochains jours à l'équipe cadre de la région sanitaire.

Benjamin Evine-Binet
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires