Le maire de Makokou donne trois jours aux transporteurs illégaux pour se mettre en règle  

01-07-2019

Le Président du conseil municipal de Makokou (Nord-est du Gabon), Guy Roger Ekazama, a réuni, le vendredi 28 juin dernier, l'ensemble des conducteurs de véhicules à usage personnel faisant dans le transport en commun dans le périmètre communal, pour donner trois jours à tous ceux qui exercent l'activité de manière informelle pour se conformer à la législation en vigueur en matière de transport au Gabon.

La réunion tenue dans la salle des fêtes de la mairie du premier arrondissement fut l'occasion pour Guy Roger Ekazama, d'exprimer aux «clandos» sa réprobation sur ce qu'il a qualifié comme «une concurrence déloyale vis-à-vis des taximen qui, malgré les difficultés, s'efforcent à observer les exigences administratives et fiscales quant à l'activité de transport en commun», a-t-il fait observer. 

 En effet, depuis fin mai 2019, de plus en plus de véhicules banalisés se livrent à cœur dans le domaine du transport urbain au grand dam des taximen.

Pour l'autorité municipale «nous ne sommes pas prêts de tolérer l'enracinement de l'informel dans notre ville, quelque soit le domaine d'activité dans le quel il s'exerce. Vous avez 3 jours pour vous faire identifier auprès des services compétents de la mairie ou de retirer tout simplement vos véhicules de la circulation», a-t-il martelé.

Pour leur part, ces transporteurs urbains clandestins ont  reconnu le caractère légitime de la démarche du Maire, non sans prendre l'engagement de se conformer aux exigences  en matière de transport en commun. 

Guy Roger Ekazama compte poursuivre sur cette lancée, en direction des tenanciers de tout type d'activité génératrice de revenus dont l'identification n'est pas établie.

BEB
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires