Conflit hommes-Faune

Makokou : Un éléphant abattu au quartier Mboula

23-07-2019

Les populations du quartier Mboula, dans le deuxième arrondissement de la commune de Makokou, dans la province de l’Ogooué-Ivindo (Nord Est), ont abattu un éléphant, le lundi 22 juillet, après qu’un troupeau ait dévasté une plantation, a-t-on appris.

Le lundi 22 Juillet 2019, aux environs de 7h 30mn, les populations du quartier Mboula, dans le deuxième arrondissement de la commune de Makokou, ont été surprises par la présence d'un troupeau d'éléphants dans les plantations situées dans la partie nord est du quartier.  

Deux heures après, un coup de feu retentissait. Une femelle éléphant, certainement le leader du groupe venait de se faire tirer dessus à l'aide d'un calibre 12. Touché mortellement d'une balle de fabrication artisanale, le pachyderme ira mourir près d'un kilomètre plus loin. 

Conformément aux dispositions de l'article 172 du code forestier, les populations, par l'entremise de leur élu local, saisiront la Direction provinciale des Eaux et Forêts de l'Ogooué-Ivindo pour les formalités d'extraction des défenses. Après quoi, elles ont procédé au  dépeçage de la bête. 

Depuis plusieurs semaines, un troupeau d'éléphants avait élu domicile dans les broussailles, non loin du village, précisément dans la zone des plantations de manioc et semaient la terreur jusqu'aux arrières des maisons d'habitations. Les nombreuses démarches initiées en direction des autorités étaient restées lettre morte. 

Cet abattage forcé sur une espèce intégralement protégée, remet au goût du jour le problème du conflit homme-faune, notamment avec les éléphants dont les incursions de plus en plus récurrentes dans les plantations exaspèrent les populations. 

BEB/LPM/FSS 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires