Issoze Ngondet fait le compte rendu de la première session parlementaire à sa base politique

28-08-2019

Le député du premier arrondissement de la commune de Makokou, la capitale provinciale de l’Ogooué Ivindo (Nord-Est), Emmanuel Issoze Ngondet était au contact de sa base politique, le vendredi 23 août dernier, pour faire le compte rendu des travaux de la première session à l’Assemblée nationale. Occasion pour l’ancien Premier ministre de remercier ses électeurs et réfuter plusieurs récriminations faites à son égard.  

Ce contact, le premier du genre depuis les dernières élections locales et législatives d'octobre 2018, est l'occasion pour le fils d'Epassendje d'échanger avec les siens sur des sujets, aussi bien politiques que sociaux.

L’ancien Premier ministre a placé cette descente sur le terrain sous le signe de la proximité et du renforcement des acquis.  Pour lui, il entend pleinement  jouer  son rôle d'élu nationale au service du pays et des populations qui l'ont envoyé  à l'Assemblée nationale.

Au delà des détails sur le travail parlementaire au sortir de la dernière session parlementaire et des enseignants à tirer,  Issoze Ngondet a exporté sa base à demeurer fidèle à Ali Bongo Ondimba comme c'est le cas depuis 2009.  Tout comme il  a rassuré les siens quand à sa fidélité au chef de l’Etat.

«À ce sujet, nous ne pouvons pas nous déjuger. Depuis 2009, le département de l'Ivindo a toujours soutenu de manière franche et directe la politique du Distingué Camarade par la vérité des urnes. Nous devons l'accompagner jusqu'à la gare», a-t-il martelé à chacune des étapes de sa visite à travers les quartiers et la fédération PDG du 1er arrondissement.  

Faisant allusion à son éviction de la Primature, le fils de Makokou pense  qu' «il n'y a pas lieu d'avoir des états d'âmes». Et de poursuivre que : «Ayons la foi,  nous avons encore du chemin à parcourir. Ne nous dispersons pas».

Loin de toute exigence imposée par le  droit de réserve  que lui exigeait sa fonction antérieure, Emmanuel Issoze  Ngondet  s'est donné la liberté d'évoquer un certain nombre de sujets, dont celui de l'arrêt des travaux du tronçon routier Ovan-Makokou, avant  de répondre à un certain nombre d'allégations  portées sur lui et les autres membres des gouvernements précédents, quand à leur supposée indifférence face  aux nombreuses insuffisances sur les plans sociaux, économiques et infrastructurelles.

Dans les quartiers Mbolo, Bienvenue,  Ebandangoye, Zoatab et d'Epassendje, Emmanuel Issoze Ngondet  a fait la genèse des chantiers routiers de Lalara-Koumameyong, Koumameyong-Ovan  et  Ovan-Makokou, précisant que pour ce dernier tronçon, les financements n'étaient pas disponibles, d'où le retrait de l'entreprise qui s'y était lancée sur fonds propres.

La tournée parlementaire de l’ancien Premier ministre a pris fin le lundi 26 août dernier.

Benjamin Evine Binet

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires