Makokou : Le député Biahodjow et la société SG SARL à la barre le 13 septembre prochain

03-09-2019

Le député du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), dans le deuxième siège du département de l'Ivindo (Nord-Est), district de Mvadhy, Germain Biahodjow et les responsables de la société forestière chinoise SG SARL, implantée à Mayibouth, vont comparaitre, le 13 septembre prochain, devant le tribunal de première instance de Makokou, dans le cadre d'une affaire de dénonciation calomnieuse, diffamation et propagation de fausses nouvelles.

Les faits remontent au 11 août dernier, alors que l'élu du 2ème siège de l'Ivindo était en tournée de compte rendu parlementaire dans sa circonscription politique. Après plusieurs rencontres avec les notables, les jeunes et femmes, forts des arguments mettant à nu les manquements de la société forestière dans le respect du cahier des charges contractuelles convenues avec les populations villageoises. Lesquelles populations reprochent à l’entreprise chinoise le non respect de plusieurs dispositions du code forestier et le refus d'employer la main d'œuvre locale. C’est ainsi que le député Germain Biahodjow avait entrepris de rencontrer les responsables de cette société en compagnie d'une délégation des notables de ce district.

Les responsables de la société avaient opposé une fin de non recevoir à la délégation du député du PDG qui, était accompagné, pour la circonstance, par le commandant du poste de gendarmerie du district et de quelques gendarmes.

Alors que le député manifestait son indignation et le manque de considération dont il venait de faire l'objet de la part des responsables de cette société, un des agents de la société chinoise, à l'aide de son appareil photo, prendra des images qui, le lendemain, seront publiées dans les réseaux sociaux. Lesquelles images présentaient le député comme «l'élu du peuple qui fait dans le trafic d'influence, l'arnaque et l'abus d'autorités menaçant de fermer la société pour n'avoir pas reçu la somme de 10 millions de francs CFA exigée. Un député qui fait la honte du parti au pouvoir et dont l'immunité parlementaire devrait être levée pour que l'indélicat réponde de ses actes devant les tribunaux», pouvait-on lire dans cet article.

Le député va être informé de ce qui était écrit contre lui pendant qu’il  poursuivait sa tournée parlementaire dans sa circonscription électorale. Ainsi, face aux menaces de représailles des populations du district, les chinois demanderont à parler avec l'honorable Germain Biahodjow, qui exigera des démentis publics et réparations pour son honneur souillé.

L’élu du 2ème siège du département de l’Ivindo choisira la voix du tribunal pour que  justice soit faite. Après une première confrontation en instruction, les deux parties se retrouveront en audience correctionnelle le 13 septembre prochain.

BEB
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires