Makokou : les personnels de santé du Centre hospitalier régional sensibilisés  sur la PTME

02-10-2019

Les personnels de santé en service au Centre hospitalier régional de Makokou, la capitale provinciale de l’Ogooué Ivindo (Nord Est), ont pris part à une conférence médicale axée sur la Prévention de la transmission de la mère à l'enfant (PTME).

Majors des services hospitaliers, infirmiers, travailleurs sociaux en fonction dans cet hôpital et plusieurs membres d'associations locales ayant pour centre d'intérêt la santé de la mère et de l'enfant ont pris part à cette conférence  médicale animée par le Dr Diallo Thierno Souleymane, médecin gynécologue et le Dr Arielle Mbila, médecin chef du Centre de Traitement ambulatoire de Makokou. 

Pendant plus d'une heure, les échanges ont tourné autour des conditions de prise en charge de la mère séropositive depuis les consultations prénatales jusqu'à l'étape post natale, les relations entre le personnel de santé et la patiente, l'accompagnement psychosocial, etc.

Pour le Dr Diallo, «il est obligatoire et impérieux de se conformer aux mesures obstétricales et de prise en charge du nouveau né d'une mère VIH+. Cela aura pour effets de préserver l'enfant de l'infection» a-t-il fait observer.  Et le Dr Arielle Mbila de s'attarder sur le protocole de prise en charge clinique des cas séropositifs mère-enfant, le suivi post natal et les avantages d'un dépistage précoce et d'un suivi régulier.

Les femmes enceintes séropositives ont un risque élevé de transmission du virus à leur bébé durant leur grossesse, à la naissance ou en le nourrissant au sein. Selon l’Unicef, plus de 90% des infections nouvelles au VIH chez les nourrissons et les jeunes enfants sont dues à une transmission de la mère à l’enfant.

BEB/FSS
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires