Makokou: forte fréquentation des tombes samedi  à la commémoration des morts 

04-11-2019

Après la célébration, la veille, de la Toussaint, fête catholique organisée en l'honneur de tous les saints du panthéon catholique, les nombreux  cimetières de la ville de Makokou (Nord-est) du Gabon, ont connu une forte fréquentation dans la journée du samedi 02 novembre écoulé, jour de la commémoration des défunts, encore appelée" fête des morts".

Après l'activité de désherbage des tombes menées par les proches parents, amis et connaissances des défunts,  assorties des prières et autres invocations, conformément aux rythmes et croyances des uns et des autres, les  cimetières ont connue à la tombée de la nuit, une activité complémentaire à celle de la journée.  Plusieurs centaines de tombes éclairées à la bougie dès 18 heures, ont scintillé durant plusieurs heures, avant que la forte pluie qui s'est abattue sur la ville ne vienne tout replonger dans  l’obscurité. 

Cette année encore, les populations ont massivement honoré leurs morts dont, beaucoup sont enterrés devant et derrière les maisons en pleine ville, dans une capitale en devenir, où la problématique d'un plan  d'urbanisation est en passe de trouver solution avec  les études en cours, d'élaboration d'un schéma directeur de développement durable.

Grâce au concours de la Commission nationale des Travaux d’intérêt public pour la promotion de l’entrepreneuriat et de l’emploi et du Projet de développement des infrastructures locales (CNTIPPEE/ PDIL 2),  la problématique des inhumations anarchiques dans les quartiers de Makokou doit être évoquée avec courage et détermination.

BEM/CSM
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires