Makokou: risques  d'inondations dans plusieurs quartiers de la ville

04-11-2019

Les fortes pluies qui s'abattent sur  la commune de Makokou, la capitale de l’Ogooué-Ivindo (Nord-est) depuis la mi-septembre 2019, ne sont pas sans risques pour la quiétude des habitants des quartiers Zoatab, Bienvenue, Mbolo I, Mbolo III, dans le 1er arrondissement et  Ntang, au 2ème  arrondissement, a constaté  l’AGP.

Ces derniers jours, le fleuve Ivindo sort  progressivement de son lit et les  riverains de la demi-douzaine des quartiers, jouxtant le fleuve,  n'ont plus le sommeil tranquille. Au rythme, observé,  d'une pluie tous les jours depuis ces deux dernières semaines, plusieurs familles ont déjà les pieds dans l'eau, notamment au quartier Mbolo. Plusieurs maisons de la cité Sambat sont déjà entourées par les eaux. Les toilettes et autres cuisines extérieurs sont inondées, alors que les pluies continuent de tomber à une allure effrénée.

Au quartier bienvenu, plusieurs maisons ont déjà été désertées par leurs occupants.  Le comité local de la Croix Rouge, qui a entrepris une activité de sensibilisation des occupants des maisons menacées d'innovation, est confronté, dans certains cas à l'hostilité de quelques riverains qui espèrent une réponse plutôt politique à cette situation, du fait de leurs conditions sociales. 

Selon certains notables, la crue du fleuve Ivindo, qui intervient tous les 8 à 10 ans, serait entrain de se confirmer. 

La totalité des affluents de l'Ivindo présente la même image. Dans plusieurs quartiers, des espaces agricoles sont inondés, l'eau traverse la chaussée et l'inquiétude des populations est grandissante.

BEM /CSM
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires