Second tour  législatives 2018: démarrage timide de la campagne dans l'Ogooué-Lolo 

22-10-2018

C'est sans engouement et timidement qu'a redémarré la campagne du second tour des législatives sur les six sièges qui restent à pourvoir dans la province de l'Ogooué-Lolo. 

Les douze candidats encore en lice n'ont rallié, pour la plupart, leur bastion électoral que cette fin de semaine après avoir séjourné à Libreville quelques jours après la proclamation officielle des résultats du premier tour.

Pour certains d'entre eux, à l'instar de Jean Pierre Lendeme, au 2e siège de Mulundu et de Amos Mavandji sur le 3e siège du département de la Lolo Bouenguidi, tous deux candidats du parti Rassemblement héritage et modernité (RHM, opposition), ou de Simplice Moango du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) au 1er siège du même département, tous ont privilégie cette fois ci la campagne de proximité au détriment des causeries et des meetings. 

En rappel Ce sont douze candidats qui postulent leurs entrées à l'Assemblée nationale dans la province de l'Ogooué-Lolo. Il s'agit dans le département de Mulundu du 2e et 3e siège; dans celui de la Lolo-Bouenguidi du 1er et 3e siège ; du deuxième siège du département de la Lombo-Bouenguidi, et de l'unique siège de celui de l'Offoué-Onoye. Soit six candidats PDG encore en lice, face à deux du parti Les Démocrates, trois du RHM et un Indépendant.

Guillaume Choukou
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires