Psychose après la mort subite de deux jeunes à Koulamoutou

04-09-2020

A Koulamoutou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Lolo (Sud-est), la mort de deux jeunes compatriotes exerçant à l’hôpital régional Paul Moukambi crée la psychose. Toussaint Nabil Mangama, employé en qualité d’agent au service technique et Florent Likoussa, plus connu sous le patronyme de ‘’Foya’’ ont trouvé la mort dans des circonstances encore non élucidées, rapporte le correspondant local de l’AGP.

Informés des disparitions successives de Toussaint Nabil Mangama, employé en qualité d’agent au service technique et de Florent Likoussa, dans des circonstances qui restent à déterminer, les habitants de Koulamaoutou (capitale provinciale de l’Ogooué Lolo), sont dans une psychose qui gagne de plus en plus les esprits. 

En effet, ils s’interrogent jusqu’aujourd’hui sur les causes exactes de leur décès sachant que les deux jeunes hommes ont été aperçus bien portant la veille, le jour même de leur mort.  

Selon les informations recueillies auprès des sources bien informées, tout a commencé lorsque le jeune Mangama Toussaint a été informé de ce que son fils âgé de 9 ans et sa grand-mère seraient portés disparus au village Youlou, une banlieue de la ville de Koulamoutou.

Plongé dans un coma profond malgré leurs trouvailles sains et saufs deux jours plus tard, il est finalement décédé le 27 août. Selon une expertise médicale, il serait mort d’une affection médicale.

Au moment où le corps du jeune Mangama Nabil est déposé a la morgue de cet hôpital le 30 août, un autre jeune Florent Likoussa agent de liaison au sein de ladite structure,  sort de la garde,  transporte le personnel avant de regagner son domicile,  entre chez lui au quartier Bakele dans le premier arrondissement  de Koulamoutou.  Car, ce dernier préparait son mariage dans deux  mois selon la famille.

Alors qu’il s’apprêtait à prendre un verre pour étancher sa soif, il est subitement pris d’un malaise caractérisé par une douleur atroce et s’écroule. Evacué vers une structure sanitaire, les médecins n’ont fait que constater son décès.

Damien Madebe /WAN
 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires