Port-Gentil enregistre son premier cas de décès du Covid-19

03-07-2020

La capitale provinciale de l’Ogooué Maritime, Port-Gentil (Ouest) a   enregistré ce vendredi 3 juillet,  son premier cas de décès relatif au  Covid-19. Il s'agit d'une femme âgée de 47ans  de nationalité Gabonaise,  et travaillant au Conseil Gabonais des Chargeurs (CGC).

La capitale économique vient d'enregistrer son premier cas de décès dû au Coronavirus.  Sur un total de 28 cas testés positifs, 3 sont guéris et 1 décès, rappelle le comité provincial du Copil. 

Concernant ce décès, il s'agit du seul cas qui était en isolement au centre hospitalier de Tchengué, centre requis pour les patients atteints du Covid-19.

En effet, d'après le Directeur Régional de santé de l'Ogooué Maritime,  Clet Ovono Ezo, la patiente décédée a été mise en isolement depuis le 26 Juin dernier suite au diagnostic positif du test au Covid-19. 

Aussi,  a-t-il indiqué, que cette patiente a fait au moins dix jours  dans plusieurs autres cliniques avant de se rendre au centre hospitalier où elle a été testée positive au coronavirus.

Concernant le centre requis pour accueillir les patients atteints du Covid-19, le directeur régional de santé, a souligné que le manque de respirateurs serait un handicap pour une meilleure prise en charge des cas actifs.

«Dès que le laboratoire a effectué le test, nous avons constaté que l'état de santé de cette femme était inquiétant. Elle avait les difficultés à respirer, or les respirateurs manquent à notre plateau technique».

Pour ce dernier, ne peut rester en isolement dans le centre requis à cet effet, que le patient dont le test est notifié  positif par le laboratoire. 

Pour les obsèques de ce premier cas de décès, Clet Ovono Ezo a précisé qu'il n’existe plus de conditions d'inhumation pour les personnes atteintes du Covid-19.

Quant aux autres cas testés positifs, le directeur régional  a souligné que ces derniers sont mis en isolement dans leurs domiciles respectifs, avec consignes strictes de ne pas se mélanger aux autres membres de la famille. Et  ce sont les médecins qui les suivent individuellement depuis leurs domiciles.  

Toutefois, bien qu'il y ait rupture de réactif en ce moment,  toutes les personnes qui ont été en contact avec cette dame décédée, sont en train de se faire enregistrées pour passer le test au moment opportun, a -t-il conclu.

Patricia Asseko
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires