Projet de développement d'infrastructures locales: 2 voiries et un canal livrés à Port-Gentil

21-11-2020

Dans le cadre  du projet  de développement des infrastructures locales phase II (PDIL 2) la Banque mondiale (BM) a procédé  vendredi 20 novembre, à Port-Gentil, capitale provinciale de l’Ogooué-Maritime (Ouest du Gabon), à la livraison définitive de 2 voiries et provisoire d'un canal.  C’est l'édile de la capitale économique, Gabriel Tchango qui a réceptionné ces ouvrages réalisés dans le 2ème  arrondissement.

Lancés en janvier 2019, les travaux de la deuxième phase de projet de développement des infrastructures locales (PDIL) ont porté  sur la construction d'un canal en béton long de 1095 mètres et de  2 voiries pavées.  Le canal a été livré partiellement, et  les 2 voiries définitivement, le 20 novembre par la Banque mondiale via son représentant, chargé d’opérations PDIL 2, Armand Mabicke Ma-Iwangu.

Ainsi, avant la livraison proprement dite de ces ouvrages,  une présentation technique a été faite, notamment en ce qui concerne la  voirie réalisée par l'entreprise  Entretien menuiserie Génie Civil équipement (EMGCE).

En effet, pour les travaux de pavage et d'assainissement de la voirie de l'axe église pentecôte-château,  c'est 547 mètres de long et 6 mètres de large, ainsi que 2 mètres de trottoir avec un coût initial de 548 millions 681 mille 208 FCFA, plus un avenant pour la construction d'un mur de soutènement de 410 mètres de long pour un coût de 280 millions  616 mille  459FCFA. 

Pour ce qui est des difficultés, le gérant de l'entreprise adjudicataire Entretien menuiserie Génie Civil équipement (EMGCE), Bonjean Philippe Charbonnier a souligné entre autres, l'arrêt pour les études de la conception du mur, fermeture des carrières de sable au littoral et pas de carrière, et fournisseur à jour, double augmentation du prix du carburant entraînant la hausse des prix de matériaux.

En félicitant les entreprises pour avoir respecté le cahier des charges qui leur avait été soumis, le maire Gabriel Tchango a remercié la Banque mondiale d'avoir consenti à accompagner le Gabon en finançant les différents projets qui impactent positivement le quotidien des populations.

«Au nom de la population, j’espère  que cet élan sera poursuivi  à travers la réalisation des autres projets communautaires  déjà identifiés», a-t-il souhaité.

Concernant les autres projets, il s'agit notamment: des micro-projets sur la réhabilitation de bâtiments scolaires et des dispensaires; la construction des passerelles; sans oublier les plans d’aménagement concertés des pays (PAC Q) qui pourraient être supportés par l'enveloppe restante.

Aussi, a-t-il plaidé pour une substantielle augmentation de la subvention allant de 6 milliards à 10 milliards francs CFA pour cadrer avec les demandes réelles des populations lors des prochains projets.

Par ailleurs, dans l'optique de préserver ces ouvrages, la mairie entend initier des sensibilisations afin d'amener les riverains à préserver ces acquis. Toutefois, a-t-il conclu,  tout acte incivique sera sévèrement puni.

Patricia Mekui 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires