Gabon: retour au calme à Libreville après la tentative avortée de coup d'Etat militaire

08-01-2019

La tentative de coup d'État n'a duré que quelques heures, lundi matin, à Libreville (Capitale gabonaise), lorsque des soldats mutins, au nombre de dix (10), identifiés comme appartenant à la Garde d’honneur, unité de la Garde Républicaine (GR), ont pris le contrôle de la Radio Télévision nationale, pour  diffuser leur message sur les ondes. Mais, après l’intervention des forces de défense et de sécurité, huit de ces militaires ont été interpellés et deux autres tués. Vingt-quatre heures après la mutinerie, le Gabon se réveille et la vie reprend et l’Internet rétabli en fin de matinée.

La ville s’est réveillée dans le calme ce mardi matin, constate-t-on. Les populations vaquent paisiblement à leurs occupations. Les commerces ont ouverts, les élèves en tenue, visibles dans plusieurs artères de la capitale gabonaise, se rendent timidement dans leurs différents établissements scolaires. La police judiciaire a multiplié les patrouilles motorisées avec ses traditionnels véhicules 4x4 à double cabine.

La circulation est normale partout, y compris sur le boulevard Triomphal le seul qui ait été bloqué, le lundi matin par les putschistes. La vie reprend son cours.

La télévision et la radio nationale fonctionnent bien. Le ministre de la Communication va se rendre à la radio aujourd’hui, en compagnie de ses collègues du ministère de l’Intérieur et de la Défense. Il n’y a pas de coupure de courant. Internet, bloqué depuis lundi, a été rétabli ce mardi en fin de matinée.

Pour rappel, la tentative de coup d’Etat, menée par un commando de dix personnes identifiées comme appartenant à la Garde d’honneur, unité de la Garde Républicaine, a échoué, le 07 janvier 2018, grâce à la bravoure des éléments des forces d’intervention de la Gendarmerie nationale.

Les mutins, en tête desquels le Lieutenant Kelly Ondo Obiang, ont fait intrusion vers 4h du matin dans les locaux de la Maison Georges Rawiri, siège de la Radio et de la Télévision nationale, où ils ont pris en otage journalistes et autres personnels, avant de lire une communication appelant au «soulèvement populaire».

«Face aux manœuvres de manipulations et de théâtralisation et pour le blocage du fonctionnement régulier des pouvoirs publics. A l’heure des défis mondiaux, le  spectacle désolant de ce discours de nouvel an à la Nation est une honte aux yeux du monde pour notre pays qui a perdu sa dignité, sous le regard complice de la haute hiérarchie militaire. Ces officiers généraux, supérieurs et subalternes qui ont failli à leur mission : celle de défendre les intérêts supérieurs de la Nation, décidant ainsi de privilégier leurs intérêts personnels», a-t-il dit.

Le Mouvement patriotique des jeunes des Forces de Défense et de sécurité dont Kelly Ondo Obiang, le Lieutenant qui a lu sur les antennes de Radio Gabon ledit communiqué, faisait état, en prétexte à cette tentative de coup d’Etat, de la volonté de son commando de mettre en déroute toutes les manœuvres visant la confiscation du pouvoir. 

Dans le cadre d’une opération qualifiée, ‘opération dignité’’, le mouvement a demandé  aux forces de défense et de sécurité et à toute la jeunesse gabonaise de se joindre à lui, en investissant la rue pour ce qui est  du peuple. Et, les acteurs politiques, militaires et autres membres de la société civile nommément cités, de rallier le Parlement (Assemblée Nationale).

Un appel peu suivi par le peuple Gabonais, en dépit des quelques mouvements de foules autour du siège de Radio Gabon, notamment des populations vivants dans les quartiers environnants (Cocotiers, Plaine Oréty, Nkembo, etc…). Grâce à l’intervention du Groupement d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN), auquel était associée la Garde Républicaine qui a veillé à circonscrire le périmètre à l’effet de mieux donner l’assaut ; le commando a été mis hors d’état de nuire. Un assaut qui a vu deux membres du commando perdre la vie et huit autres arrêtés.

Sidney Mbina 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires