Déclaration

Le PDG appelle à une coalition majoritaire pour la réforme du système éducatif

11-04-2019

Le porte-parole du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Stéphane Iloko a appelé, au cours d’une déclaration, à une mobilisation de la majorité et de l’opposition, autour des grandes questions relatives aux réformes du système exécutif gabonais. 

Pour le Parti démocratique gabonais, les problèmes du système éducatif gabonais nécessitent la mise  à l’écart d’un esprit partisan.

«Le Parti démocratique gabonais appelle à une coalition majoritaire pour la réforme du système éducatif. Les jeux partisans doivent être mis entre parenthèses pour un temps et un but précis.  Un accord bipartisan entre majorité et opposition devrait être recherché sur les grandes questions et ce, le temps d’accomplir des reformes essentielles permettant à notre pays de surmonter d’interminables et veines controverses pour aller de l’avant», a déclaré le porte parole du PDG.

Le porte-parole du parti au pouvoir a  également exprimé le soutien de son parti aux réformes engagées par le gouvernement. C’est dans cette logique, qu’il a appelé    à leur  vulgarisation par le gouvernement, les enseignants, les parents d’élèves, aux syndicats aux élèves et aux étudiants à communiquer.
 
«Le Parti démocratique gabonais invite-t-il le gouvernement à plus d’explication et de vulgarisation des différentes réformes pour éviter les amalgames et les malentendus, ce, en informant le plus clairement possible nos concitoyens afin qu’ils puissent comprendre le bien-fondé de ces réformes», a-t-il déclaré.

«Aux enseignants porteurs de valeurs de la République, aux parents premiers éducateurs de leurs enfants, aux syndicats, aux élèves et aux étudiants, le Parti démocratique gabonais vous invite à créer un lien de communication, d’information et d’échanges avec le gouvernement, car gouvernement, car la spécificité de l’école gabonaise est d’être une mission régalienne de l’Etat. De l’Etat éducateur», a-t-ajouté.

Le parti au pouvoir par la voix de son porte-parole a exprimé son soutien aux réformes initiées par le gouvernement pour le bien du pays.

«Le Parti démocratique gabonais soutient les récentes réformes, car notre pays a besoin plus qu’hier d’un Exécutif qui traite avec pragmatisme les dysfonctionnements affectant notre société pour l’assainir le plus rapidement possible», a-t-il conclu.

La réaction du PDG est consécutive aux contestations des mesures du conseil des ministres du 29 mars dernier  relatives aux nouvelles conditions d’attribution et de prise en charge par l’Etat d’allocation de bourses aux étudiants. Ces mesures sont issues de la loi portant orientation  générale de l’éducation, de la formation et de la Recherche en République gabonaise.  

Stéphane Nguéma  

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires