Législatives partielles  2019

Jean Ping sollicite le soutien du PSD  dans la Ngounié 

26-08-2019

L’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016 et président de la Coalition de la nouvelle République (CNR), l’opposant Jean Ping a rencontré, le vendredi 23 août écoulé à Libreville, l’ancien Vice-président de la République et président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver Maganga Moussavou. Selon une source proche du dossier, l’entretien entre les deux hommes a porté sur le soutien mutuel de leurs candidats admis au second  tour des élections législatives partielles prévues le 31 août prochain.  

L’appel au soutien des candidats du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), parti membre de la Coalition pour la nouvelle république,  aux élections législatives partielles des 10 et 31 août 2019 par l’opposant Jean Ping, semble être avéré.  

Selon une source digne de foi, l’ancien candidat à l’élection présidentielle s’est rendu, le vendredi 23 août dernier au domicile de l’ancien Vice-président de la République, pour solliciter le soutien de ce dernier et de son parti, au candidat Serge Maurice Mabiala du RPM d’Alexandre Barro Chambrier,  pour battre le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), le professeur Léon Nzouba au premier arrondissement de la commune de Mouila (Sud). 

En contre partie, le président de la CNR lui s’est engagé à demander à ses partisans de soutenir le candidat du PSD, Gladys  Moulengui,  arrivé au deuxième tour du scrutin des législatives partielles  avec le candidat du PDG, Fabrice Donald Dimitri Kimo Kimo Mbombé, dans le premier siège du département de l’Ogoulou à Mimongo.

«Le président de la Coalition pour la nouvelle république Jean Ping a rendu visite à l’ancien Vice président de la République Pierre Claver Maganga Moussavou. Rien à  filtrer de cet entretien entre les deux personnalités. Cependant, on pourrait s’attendre à ce que le Parti social démocrate soutienne le candidat Serge Maurice Mabiala du Rassemblement héritage et modernité (RHM), en ballotage favorable à Mouila et que le RHM soutienne la candidate Gladys Moulengui du PSD en ballotage favorable à Mimongo», indique la source. 

Tout compte fait, si ces informations sont justes,  l’entretien entre les deux hommes  confirmerait  les informations faisant état d’un accord entre Alexandre Barro Chambrier et Jean Ping  à travers un document publié dans les réseaux sociaux. Cet accord serait consécutif à l’appel lancé au début du mois d’août dernier aux électeurs par l’ancien candidat à la présidentielle, pour le soutien des candidats de sa coalition aux élections législatives partielles. 

«Une élection partielle sera organisée sur certains sièges dans le pays. Les candidats du CNR y prendront une part active (…) Je demande donc à tous les patriotes épris de démocratie et de justice, de bien vouloir leur apporter un soutien total, tant leur engagement personnel concourt à réaliser un objectif commun, la reconnaissance du verdict des urnes et l’intangibilité de la souveraineté exprimée par notre peuple», appelait Jean Ping.

Stéphane Nguéma 

      

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires