Haut-Ogooué : Le nouveau préfet d’Onga installé dans ses nouvelles fonctions

01-09-2019

Nommé au poste de préfet de la commune d’Onga (chef-lieu de la Djoué), le 1er août dernier, Léon Ontsila a été installé, le mercredi 27 août écoulé, par le gouverneur de la province du Haut-Ogooué, Eloi Nzondo, qui a entamé, par ce premier acte,  la tournée d’installation des nouveaux préfets nommés et mutés dans la province.

Située à plus de 80 kilomètres de Franceville, la commune d’Onga a donné le coup d’envoi de la série d’installations des nouveaux préfets nommés lors du conseil de ministre du 1er août 2019. Car, pour ce qui est de la province du Haut-Ogooué, huit départements et un district sont concernés par ces promotions.

En effet, bravant l’état très dégradant de la route, rendant très difficile l’accès à cette partie de la province, la première autorité de la province n’a pas manqué à ses obligations. C’est en présence du premier maire adjoint, des élus locaux, des chefs de service, des chefs de villages et de la population venue en masse, que le gouverneur du Haut-Ogooué a procédé à l’installation de ce fils de la localité qui, après avoir passé trois ans comme secrétaire général de préfecture dans ladite localité, se trouve aujourd’hui promu comme préfet.

«Vous êtes le représentant du chef de l’Etat, du gouvernement dans cette localité, vous êtes le préfet du département de la Djoué et non celui d’un village, encore moins celui d’un parti politique. Vous avez à exercer vos fonctions en toute impartialité», a rappelé le gouverneur Eloi Nzondo, au nouveau préfet qu’il a félicité pour cette promotion.     

S’adressant au préfet sortant, Eric Angounga, muté dans le département de la Bayi-Brikolo, et qui a servi durant près de dix ans à Onga, Eloi Nzondo a également félicité cet illustre homme au service de l’état, pour le travail abattu, pour son abnégation à la tâche qui lui a été confiée par les plus hautes autorités pendant près de  10 ans, dans un département où l’accès est très difficile.

Nouvellement installé, le nouveau préfet, Léon Ontsila, n’a pas manqué de témoigner sa profonde gratitude aux plus hautes autorités pour cette marque de confiance. 

«Je voudrais rassurer la plus haute autorité du pays que je ne trahirai ni cette confiance ni sa vision clairement définie. Prendre des décisions avec objectivités aux bénéfices et de l’intérêt général. Par ailleurs, je rassure les populations de la Djoué de mon engagement total à servir ce département avec dignité et efficacité», a-t-il  rassuré.

Satisfait d’avoir passé près de dix ans à la tête de la préfecture d’Onga, le préfet sortant s’est réjoui que le climat délétère rempli de suspicion entre le préfet et les politiques, les barrières entre le préfet et les populations ne sont qu’un mauvais souvenir, très lointain. «C’est dire qu’ensemble nous pouvons être au service de tout le monde à condition que chacun exerce les missions qui lui sont dévolues conformément à la loi», a fait savoir Eric Angounga.

Après l’étape d’Onga, le gouverneur du Haut-Ogooué et sa délégation se sont rendu à Aboumi, commune de la Bayi Brikolo pour le même rituel.

Zita Sonia Okassa
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires